Ricardo Villalobos

Nom de naissance

Ricardo Villalobos

Naissance

Santiago du Chili, , Chile

Biographie

DJ et producteur d'origine chilienne, Ricardo Villalobos est un nom bien connu des amateurs d'electro mniimaliste. Résidant en Allemagne depuis l'enfance, ce fan de pop synthétique se fait connaître au début des années 1990 par plusieurs maxis confidentiels sur différents labels, dont le sien Placid Favour, et des sets dans des clubs réputés comme l'Omen, en Pologne. Auteur de quelques albums fort appréciés depuis Alcachofa (2003), Villalobos est élu DJ de l'année par le site Resident Advisor en 2008 et 2010. Cette distinction lui vaut d'être signé sur le label ECM qui publie Re: ECM en 2011.

Né en 1970 dans la capitale du Chili, Santiago du Chili, Ricardo Villalobos grandit en Allemagne où s'est exilé sa famille pour fuir le régime mis en place par Augusto Pinochet après le coup d'Etat de 1973.

Issu d'une famille de mélomanes, l'enfant d'abord attiré par les percussions pratique les bongas et les congos qui tiennent une place particulière dans son oeuvre. A l'adolescence, il s'intéresse à Depeche Mode qui lui fait découvrir l'univers des musiques électroniques par le biais de la pop. Ricardo Villalobos se tourne alors vers la house en vogue avant de suivre la voie de l'electro minimaliste chère à Richie Hawtin alias Plastikman et autres compositeurs influencés par Philip Glass.

Dès le début des années 1990, il s'établit comme DJ amateur, puis devient professionnel après ses études. En 1992 sort son premier maxi Sinus Poetry, suivi d'une ribambelle d'autres sur son label Placid Flavour ou Playhouse puis Perlon. DJ résident de clubs réputés comme l'Omen en Pologne, Villalobos se consacre par la suite à sa propre production au tournant de l'année 2000.

Au rythme de plusieurs maxis annuels pour un album tous les deux ans, le Sud-Américain commence par Alcachofa, bien accueilli par la critique en 2003, et poursuit avec Thé au Harem d'Archimède (titré ainsi d'après le livre de Mehdi Charef, 2004) et Salvadori (2006), le mix Fabric 36 (2007) et Vasco (2008). Par deux fois, en 2008 et 2010, le site spécialisé Resident Advisor l'élit DJ de l'année. Celui qui a également publié sous les noms Bispeed Black, Richard Wolfsdorf ou Termiten est signé par le label ECM qui en juin 2011 publie l'album Re: ECM.