Hilary Hahn

Naissance

27 Novembre 1979, Lexington, Virginie, United States

Biographie

Violoniste prodige née à Lexington (États-Unis) en 1979, Hilary Hahn s'est affirmée comme l'un des meilleures solistes de sa génération, tant par sa technique virtuose que ses interprétations caractéristiques. Dans un répertoire allant de J. S. Bach à Chostakovitch et Schönberg en passant par Mozart, Beethoven, Mendelssohn ou Prokofiev, l'Américaine révélée par le Baltimore Symphony Orchestra brille par son agilité face aux Concertos pour Violon de Brahms et Stravinsky (récompensés par un Grammy Award en 2002) et Concertos de Bach en 2003. En 2008, Hilary Hahn décroche les honneurs avec les concertos pour violon de Schönberg et de Sibelius. Après le récital Silfra (2012) et les pièces de concert de In 27 Pieces : The Hilary Hahn Encores (2014), la star américaine du violon ajoute en 2015 les concertos n°5 de Mozart et n°4 d'Henri Vieuxtemps à son répertoire enregistré. En 2018, elle revient à J. S. Bach dans un programme réunissant les Sonates pour violon n°1 & 2 et la Partita n°1.

Signée par une compagnie major à 16 ans et nommée « meilleure musicienne classique » par le magazine Time à 21 ans, Hilary Hahn est une violoniste prodige hors-norme.

La jeune fille native de Lexington (Virginie) le 27 novembre 1979 apprend l'instrument dès l'âge de quatre ans par la méthode Suzuki puis prend des leçons auprès de Klara Berkovich entre 1984 et 1989. L'année suivante, elle suit l'enseignement de Jascha Brodsky au Curtis Institute de Philadelphie. Le maître âgé de 89 ans est impressionné par sa maîtrise et son évolution fulgurante.

Hilary Hahn fait ses débuts professionnels en 1991 dans le Baltimore Symphony Orchestra puis se joint à plusieurs autres formations à Philadelphie, Cleveland, Pittsburgh et New York. En 1995, elle exécute le Concerto pour Violon de Beethoven à Munich sous la direction de Lorin Maazel et de l'Orchestre Symphonique de Bavière. En 1996, la violoniste spécialiste du répertoire de Johann Sebastian Bach effectue ses premiers enregistrements pour la major Sony : elle interprète notamment un récital Bach (Hilary Hahn Plays Bach) et les Concertos pour Violon de Samuel Barber et Edgar Meyer, Stravinsky et Brahms, puis Mendelssohn et Chostakovitch.

En 2003, Hilary Hahn passe sur Deutsche Grammophon où elle consacre un nouvel album aux Concertos pour Violon BWV 1041 à 1043 de J. S. Bach. L'année suivante, la violoniste participe à la bande originale du film The Village composée par James Newton Howard pour le réalisateur M. Night Shyamalan, et joue les Sonates pour violon et piano de Mozart avec la pianiste Natalie Zhu. En 2005, l'étoile montante du violon donne une série de concerts avec le songwriter américain Tom Brosseau et joue avec le groupe And You Will Know Us By The Trail of Dead sur l'album Worlds Apart.

Ce parcours exceptionnel semé d'honneurs se poursuit avec la parution des Concertos pour Violon d'Arnold Schönberg et Jean Sibelius (sous la direction du Finlandais Esa Pekka-Salonen), récompensés par un Grammy Award, puis ceux de la compositrice américaine Jennifer Higdon et du plus classique Piotr Tchaïkovski en 2010. En 2012 suit le récital Silfra, puis en 2014 un album de ses pièces de fin de concerts, In 27 Pieces : The Hilary Hahn Encores. En 2015, la star américaine ajoute à son répertoire enregistré le cinquième concerto de Mozart et le quatrième d'Henri Vieuxtemps, sous la direction de Paavo Järvi et de l'Orchestre de chambre philharmonique de Brême. En 2018, elle revient à J. S. Bach dans un programme réunissant les Sonates pour violon n°1 & 2 et la Partita n°1.

Artiste douée et éclectique, Hilary Hahn peut aborder de multiples registres de la musique baroque au contemporain, et exécuter des pièces difficiles, méconnues ou inédites. Elle joue sur un violon Jean-Baptiste Vuillaume de 1864.