Mayo

Nom de naissance

Mayo Arogundade

Biographie

La nouvelle génération du rap français est prête à prendre la relève. Et Mayo compte bien faire partie de cette nouvelle vague capable d’allier le fond et la forme.

Originaire de Stains, ce jeune artiste de 24 ans d’origine congolaise a connu ses premiers chocs musicaux avec la rumba et le ndombolo avant de craquer pour les sons urbains de Rohff et Booba. « Ce qui m’a intrigué dans le rap français, c’est la rébellion, la revendication. Moi-même j’étais un jeune rebelle. Dans mon quartier du Clos Saint-Lazare, les gens trainaient en bas des blocs, ils écoutaient des sons avec leurs téléphones. C’est comme ça que j’ai découvert un son de Sinik, “L’Assassin”. Je suis rentré dans le délire. »

Au début, Mayo rappe pour le fun, lâche quelques freestyles dans le quartier. « Des fois on rappait sur un beat, on plaçait deux ou trois phrases pour épater la galerie. » Mais Mayo passe rapidement à la vitesse supérieure suite à une rencontre avec Gradur et à un passage en studio pour une compile avec des MCs stanois. « Tout ça m’a inspiré. Je me suis dit “Si eux le font, pourquoi pas moi ?” » 

Mayo se fixe des objectifs : pour son premier titre solo officiel, il vise les 10.000 vues youtube. Pari réussi. En 2014, son second morceau, “C’Est Déjà Cuit”, attire l’attention de La Fouine, qui l’invite à son Planète Rap. Un passage par la case prison ralentit son avancée, mais pas question de baisser les bras : soutenu par son entourage, Mayo teste son nouveau titre, “Allez Ouste”, lors d’un concert à Stains. Le public valide le morceau, qui grimpe à 100.000 vues. 

Les propositions commencent à affluer, le buzz monte. “GPS” sort en février 2017, suivi de “J’Oublie” en mai. En juillet, son beatmaker Triple M Beat lui envoie un nouveau son, “Marabout”. « Quand je l’ai sorti, tout le monde l’a partagé, on m’appelait de tous les côtés, je me suis engagé avec Capitol. C’était comme un rêve devenu réalité. » Mayo a son style à lui, qu’il appelle « Yozo Gang Music », avec un arôme congolais dans son rap hardcore. Soucieux d’innover, Mayo lance un concept nouveau et balance sa playlist, qui regroupe ses titres déjà sortis en y ajoutant des inédits. 

Sa réputation naissante l’amène à composer le morceau “Vif”, en featuring avec Fianso, inclus sur la compile événement “93 Empire”. “Smash”, son nouveau titre en solo, confirme sa hargne, sa rage de rapper, son insolent talent pour lâcher un street rap puissant.

« Cette année, je crois que c’est mon année », balance Mayo dans “Cette Année Là”, son banger avec Kaaris en feat. Un point de vue que les fans de vrai rap dur sont prêts à entendre. « J’ai les batteries rechargées, les musiques qui claquent, je me sens carrément prêt. Ça va le faire » confirme Mayo. 

Prêt à balancer la sauce, prêt à conquérir le monde du rap game. 

Olivier Cachin

Dernière Sortie

19 févr 2021

Mayo