Rich the Kid

Nom de naissance

Dimitri Leslie Roger

Naissance

13 Juillet 1992, Queens, New York, United States

Biographie

Né le 13 juillet 1992 de parents haïtiens, Dimitri Leslie Roger quitte son quartier natal du Queens à New York pour Atlanta, en Géorgie, à l'âge de treize ans. Attiré par le rap, il commence par se produire sous le nom de Black Boy the Kid avant de changer pour Rich the Kid. Remarqué par les membres du trio local Migos, il réalise avec eux les quatre mixtapes téléchargeables de la série Streets on Lock et une suite intitulée Still on Lock (2013-2015). Son premier album, Feels Good to Be Rich (2014), comprend de nombreuses collaborations. Une dizaine d'autres mixtapes suivent, en solo ou avec d'autres artistes, parallèlement à la création de son label Rich Forever Music. Signé par Interscope Records après un duo avec Young Thug (« Ran it up »), il s'associe à Kendrick Lamar sur « New Freezer » (2017). L'année suivante voit la sortie du titre « Plug Walk » et de son premier album The World Is Yours, avec les participations de Rick Ross, Lil Wayne et Quavo.

En juin 1997, Puff Daddy accompagné de The Notorious B.I.G., Lil Kim et The Lox, sortait “It’s All About The Benjamins” son hymne aux billets de 100 dollars sur lesquels sont imprimés le visage de Benjamin Franklin. Agé de seulement 5 ans, ce titre a influencé Rich The Kid (né Dimitri Leslie Roger) qu’il détournera une dizaine d’années plus tard pour le nom de sa première mixtape Been About The Benjamins.

Originaire de Queens, New York, Rich The Kid a toujours été́ intéressé́ par la musique même s’il se fait d’abord remarquer pour ses pitreries qui lui causent des soucis durant sa scolarité́. Alors âgé́ de 13 ans, ses parents se séparent et il suit sa mère à Atlanta. Désabusé́ par la pauvreté́ qui l’entoure, il commence à être captivé par le skateboarding et sa culture. S’il écoute en boucle Nas, Jay-Z & Notorious B.I.G., il devient accroc à la musique de Green Day, The Clash et System of a Down, qu’il cite encore aujourd’hui comme une influence majeure.

Après deux longs séjours dans des écoles pour enfants ayant des troubles comportementaux, il décide de ne pas rentrer chez lui. Au contraire, il choisit de dormir de canapé́ en canapé́ chez ses amis et de vivre de l’argent généré́ par des activités illicites pour payer ses sessions studio. En effet, après une blague avec ses potes, Rich s’est lancé dans une carrière de rappeur. Durant l’enregistrement de ses premières mixtapes, il dort dans les studios, partage une maison avec Migos et squatte le sofa du trio Travis Porter. Ces rencontres fortuites avec les futures stars de la scène locale vont lui permettre d’apprendre à̀ vitesse grand V les rouages de l’industrie. Grâce à Travis Porter, il va comprendre le pouvoir du digital et Migos vont le mettre sur le radar de Coach K, le célèbre dénicheur de talents qui le signera plus tard sur sa structure Quality Control.

Si les majors lui font du pied, il décide de rester indépendant et tire profit d’Internet pour collaborer avec d’autres artistes émergents. En 2014, il sort “ On My Way” sur lequel il invite Bobby Shmurda et

Rowdy Rebel. L’année suivante, il dévoile Flexin On Purpose, son premier EP de 14 titres où l’on retrouve les poids lourds Fetty Wap, Ty Dolla $ign et Young Dolph. Pour faire la promotion du projet, il fait appel à̀ d’autres artistes en vue et voit sa fan base grossir au point où il ne peut plus être ignoré. En 2016, il collabore avec Kodak Black, 21 Savage, PartyNextDoor sur sa série de mixtapes Trap Talk, et lance son propre label Rich Forever Music. Il en profite pour signe son premier artiste, Famous Dex, un rappeur originaire de Chicago.

En juin 2017, il signe avec Interscope Records (Universal Music) et Maverick Management et s’attaque à son premier album solo. Un album sur lequel il promet des morceaux très personnels ainsi que des titres dansants. Le 25 septembre 2017, il a sorti le premier single “ New Freezer” avec Kendrick Lamar. Histoire de prouver une fois pour toute, qu’il n’est plus là pour blaguer.