Black Kent

Biographie

Black Kent c'est le rap français décomplexé, à tel point qu'il n'hésite pas à sortir son premier album directement aux Etats-Unis et en France. Yes I Kent, sorti le 18 janvier 2010, est précédé d'une campagne d'auto-promotion par un Black Kent qui n'a pas froid aux yeux. Le premier simple de l'album « Pass That », bénéficie de la présence du protégé de Dr. Dre, Bishop Lamont. Black Kent revient à la langue de NTM pour un Vendeur de Rêves autrement réussi en 2012.

Black Kent apparaît sur la scène rap hexagonale avec Le Scalpel Vol. 1, mixtape au gros son "à l'américaine" dont il revendique 100.000 téléchargements. Le Scalpel Vol. 1 propose effectivement un rap actuel, avec un flow intéressant à défaut d'une originalité sidérante.

Le buzz monte pour la sortie de Yes I Kent, album en anglais qui sort en janvier 2010 en Europe et aux Etats-Unis. Le Bordelais n'a pas froid aux yeux et risque de rater une cible un peu trop élargie. La seule présence de Bishop Lamont sur « Pass That » peut-elle suffire à séduire un public international déjà saturé de productions américaines ? Rien n'est moins sûr. Le résultat est conforme aux prédictions et Yes I Kent ne fonctionne sur aucun territoire.

Black Kent revient alors aux fondamentaux du rap français, et sort en 2012 un album beaucoup plus conforme aux standards locaux. Rehaussé des présences de Soprano et Youssoupha, Vendeur de Rêves voit le jour en avril. Comme un nouveau départ du bon pied pour Black Kent.