The Strypes

Naissance

Ireland

Biographie

C'est sous la forme d'un trio que The Strypes commence à se produire dans les clubs de Cavan, en Irlande, en 2008 avant l'arrivée du chanteur Ross Farrelly. Leur mélange de blues et de rock'n'roll attire l'attention de professionnels et voit le groupe signer avec Mercury. Le premier album Snapshot, sorti en septembre 2013, combine reprises et compositions originales. Après une tournée européenne en support d'Arctic Monkeys et une apparition dans le David Letterman Show, le quatuor travaille à un deuxième album à l'orientation garage rock, Little Victories, publié en 2015. La même année a vu la diffusion du documentaire Best Thing Since Cavan réalisé par Julien Temple.

Originaires de Cavan, en Irlande, Josh McClorey (guitare, chant), Pete O'Hanlon (basse, harmonica) et Evan Walsh (batterie) forment The Strypes en 2008 alors qu'ils sont encore étudiants. Rapidement, les concerts dans les clubs de la ville et le métro prennent le pas sur les études quand le chanteur Ross Farrelly est recruté.

Un beau jour, leur mélange de blues, de rhythm'n'blues et de rock'n'roll attire l'attention d'un membre de l'entourage d'Elton John qui en parle à la star. Le groupe dont la moyenne d'âge atteint dix-sept ans est rapidement signé par le label Mercury et bénéficie des encouragements de la presse anglaise et de personnalités (Jeff Beck, Paul Weller, Noel Gallagher, Dave Grohl...). Après la mise en circulation du simple « Blue Collar Jane » début 2013 débute l'enregistrement de l'album Snapshot qui voit le jour en septembre. Ce premier recueil produit par Chris Thomas comprend des reprises des débuts et des compositions originales comme « Hometown Girls » et « What a Shame ».

À l'automne, The Strypes effectue les premières parties de la tournée européenne d'Arctic Monkeys et l'année suivante, il effectue une apparition dans le David Letterman Show. De retour en studio, le quatuor enregistre l'EP Flat Out et travaille à un deuxième album en compagnie des producteurs Charlie Russell et Bradley Spence. Paru à l'été 2015, Little Victories amorce un nouveau virage garage rock incluant les simples « Eighty-Four » et « Scumbag City ». En témoignage du phénomène, The Strypes a fait l'objet d'un documentaire réalisé par Julien Temple, Best Thing Since Cavan.