Funeral Party

Naissance

Whittier, Californie, United States

Biographie

Le quatuor Funeral Party originaire de la banlieue est de Los Angeles, pratique un electro rock dansant et survitaminé influencé par le post-punk anglais et le hardcore américain. Quatre singles préparent la sortie de la fusée The Golden Age of Knowhere début 2011.

A l'origine un trio composé de Chad Elliott (chant, samples et claviers), James Torres (guitare) et Kimo Kauhola (basse), Funeral Party tient son nom de baptême d'un classique de The Cure première période, extrait de l'album Faith (1981). Le claviériste et percussionniste Tim Madrid arrive ensuite en renfort, ainsi qu'un batteur interchangeable.

Les musiciens originaires de Whittier, quartier populaire situé dans la banlieue est de Los Angeles (Californie), partagent les mêmes inclinations pour le post-punk anglais et le hardcore américain des années 1980, qu'ils saupoudrent de tendances new wave et electro dansantes. Animant des soirées chaque weekend et commençant à tourner avec du matériel emprunté, Funeral Party s'aliène un public de plus en plus nombreux grâce à ses prestations électriques. Un premier titre enregistré dans le studio de Mars Volta, « Chalice », attire l'attention du label Fearless, mais le groupe délaissé de toute promotion végète ferme.

Pris en main par le label RCA (Sony) en 2009, Funeral Party voit le bout du tunnel avec la sortie de quatre singles consécutifs l'année suivante : « New York City Moves To The Sound of L.A. », « Just Because », « Finale » et « Giant ». Le groupe sans cesse sur la route effectue deux tournées anglaises avant de publier un premier album explosif, The Golden Age of Knowhere, en janvier 2011.