Havana Brown

Nom de naissance

Angelique Frances Meunier

Naissance

14 Février 1985, Melbourne, Victoria, Australia

Biographie

Havana Brown cumule les talents en étant DJ, chanteuse, et danseuse. Elle se fait connaître dans son Australie natale à partir de 2008 où elle remixe les plus grands tubes internationaux pour la série de compilations Crave. Cela lui donne l'occasion de travailler avec des stars comme Rihanna ou Enrique Iglesias. Dotée en plus de ces talents d'un physique loin d'être désagréable, Havana Brown sort son premier single avec « We Run the Night » en 2011. Le succès dépasse bien vite l'Australie, et « We Run the Night » est numéro un dance au Billboard avant de devenir un tube mondial en 2012.

Angélique Meunier officie en tant que DJ sous le pseudonyme d'Havana Brown. Originaire de Melbourne en Australie, Havana Brown fait ses débuts dans le groupe local Fishbowl qui ne rencontre pas le succès. Havana Brown commence alors à se faire une réputation en tant que DJ dans les clubs de la région de Melbourne. Signée par la filiale australienne de Universal Music, Havana Brown développe la série de compilations Crave à partir de 2008. Elle y remixe les titres dance d'artistes internationaux, et apparaît sur les pochettes en tenues sexy. Le succès est immédiat et tous les volumes figurent en bonne place au top compilations local. Crave Vol. 6 en 2011 est ainsi certifié disque d'or, sort déjà connu par Crave Vol. 5 en 2010.

Havana Brown profite de ces remixes pour faire la connaissance de nombreuses stars internationales telles Britney Spears ou The Pussycat Dolls, dont elle fait les premières parties. En avril 2011, Havana Brown sort son premier single avec « We Run the Night », agrémenté d'un clip fidèle aux standards du gene. « We Run the Night » arrive sans effort à la cinquième place des ventes australiennes, avant d'entamer une percée internationale qui mène le titre à la première place du Billboard dance. La version internationale de « We Run the Night » est rehaussée de la présence de Pitbull. « Get It » sorti en septembre 2011 est lui moins en vue. « We Run the Night » poursuit son irrésistible marche en avant et s'ouvre les portes des meilleures ventes françaises en mars 2012.