Rizzle Kicks

Naissance

England

Biographie

Rizzle Kicks est un duo anglais formé par les amis d'enfance Harley Alexander-Sule et Jordan Stephens qui se lancent dans le rap en 2008 à Brighton. Le groupe enregistre un premier single en 2010, « Down With the Trumpets » qui se fait vite repérer sur internet. Le label Island Records les signe dans la foulée en novembre 2010. Rizzle Kicks tutoie les sommets des charts à l'été 2011 avant de sortir son premier album, Stereo Typical, en octobre 2011.

Ils sont jeunes, talentueux et publient un premier album qui se vend comme des petits scones outre-Atlantique. Harley Alexander-Sule (né en 1991) et Jordan Stephens (1992) sont les deux jeunes rappeurs anglais qui forment le groupe Rizzle Kicks.

Surnommé « Green Rizzla », quand il était footballeur à l'école, Jordan Stephens a l'idée d'y accoler « Kicks » faisant également référence au ballon rond, pour former le nom du groupe. Tous les deux jouaient ensemble dans la maison de la tante de Stephens dans leur tendre enfance avant de se perdre de vue vers l'âge de 7 ans. Ils se croisent à nouveau par hasard trois ans plus tard et découvrent que leurs parents respectifs ont décidé de déménager à Brighton. Ils y effectuent un bref passage à la Brit School et en 2008, décident de former le groupe Rizzle Kicks. Leur première démo bricolée à la maison, Minor Breaches of Discipline, utilise des samples de leurs artistes préférés (Lily Allen, Gorillaz...)

Les choses sérieuses débutent quand Jordan Stephens remporte 500 livres sterling dans un concours de rap, AudioActive. Avec cet argent ils achètent un beat de Dag Nabbit (Foreign Beggars) qu'ils utilisent pour enregistrer un morceau que le duo décide finalement de mettre de côté. Jusqu'au jour ou leur ami Toby Lockerbie, détenteur d'une caméra, leur propose d'enregistrer une vidéo. Sans savoir vers quoi les Rizzle Kicks se lancent, le clip de « Down With the Trumpets » est tourné et publié sur leur page internet. Succès immédiat pour ce morceau mélangeant le hip-hop old-school, De La Soul, The Pharcyde et A Tribe Called Quest au meilleur de la pop anglaise actuelle. Le duo invente ici ce qu'il définisse, faute de mieux, par du « indie-hop ».

Cette vidéo suscite la curiosité du label Island Records qui les signe début 2011. En mai sort l'excellent « Prophet (Better Watch It) », premier single officiel de Stereo Typical. « Trumpets », publié le 12 juin passe treize semaines consécutives dans le Top 40 anglais. Le single en duo avec Olly Murs, « Heart Skips a Beat », qui sort le 21 août se classe directement numéro 1 des ventes. Le groupe prépare en parallèle son premier album avec de nombreux producteurs renommés comme Norman Cook (Fatboy Slim). Stereo Typical sort le 31 octobre 2011 et devient rapidement disque de platine.