Juliette Katz

Biographie

Juliette Katz fait partie d'une génération de chanteuses de pop française totalement décomplexées. Après des voyages et des expériences musicales qui la mènent d'Inde en Russie, et jusqu'aux Etats-Unis, celle qui dit s'inspirer de Portishead ou Massive Attack, livre à vingt-trois ans un premier album captivant. Propulsé par le titre « Tout va de travers », l'album du même nom colonise les bacs en mars 2012.

Juliette Katz prend très vite conscience qu'elle veut être chanteuse. Après un flash sur Georges Brassens à l'âge de sept ans, Juliette Katz embraye sur des références plus rock et s'amourache de Portishead et Massive Attack. Après un passage en Inde durant son enfance, Juliette Katz retourne au pays de Ganesh à l'adolescence et donne ses premiers concerts à Pondichery. Ensuite la voyageuse rejoint un copain guitariste en Russie, et donne avec lui une quinzaine de concerts sur place. Juliette Katz n'est pas à une expérience près, elle n'hésite pas à profiter de son physique de ronde pour entrer en mannequinat et devenir un des modèles les plus cotés de la catégorie.

Mais ce qui retient surtout l'attention chez Juliette Katz, c'est une voix éraillée que ne renierait pas une diva soul. Elle le prouve en mars 2011 avec le titre « Tout le monde ». Cette premiere chanson est l'avant-goût d'un album enregistré en partie à New York, et où on croise du beau linge. Du producteur Scott Jacoby, à Albin de la Simone ou Marlon B, c'est une équipe solide qui aide Juliette Katz à accoucher de son premier bébé musical. « Tout va de travers » en novembre 2011 ouvre définitivement l'appétit, avant l'arrivée de Tout Va de Travers en mars 2012. Juliette Katz partage même pour l'occasion un duo avec Sia sur « Vague à l'âme ». Pour Juliette Katz en revanche, tout va parfaitement bien.