Girls' Generation

Biographie

Depuis 2007, Girls' Generation est le plus populaire des groupes pop féminins en Corée du Sud. Les neuf charmantes donzelles qui composent le groupe sont engagées par le label local S.M. Entertainment, déjà à l'origine du boys band Super Junior. C'est bien simple, les trois albums de Girls' Generation sont numéros un dans leurs pays. Girls' Generation (2007), Oh! (2010), et The Boys (2011), voient également nombre de leurs singles caracoler en haut des charts, dont « Gee » qui détient en 2009 le record de longévité à cette place. L'album Girls' Generation bénéficie en 2011 d'une version en japonais destinée au marché nippon. The Boys est lui distribué mondialement début 2012.

Kim Taeyeon, Jessica Jung, Sunny Lee Soon, Tiffany Hwang, KimHyoyeon, Kwon Yuri, Choi Sooyoung, ImYoona, et Seohyun sont toutes chanteuses, danseuses, et fort mignonnes. La plupart d'entre elles sont déjà actrices de publicité ou modèles lorsqu'elles sont recrutées par le label sud coréen S.M. Entertainment pour former Girls' Generation en 2007. Le but du label est de former un pendant féminin à son boys band vedette Super Junior.

Girls' Generation démarre comme une émission de télé-réalité avec les débuts du groupe filmés sous forme de documentaire.  Même si le premier titre de Girls' Generation « Into the New World » n'est que dixième des ventes locales, la machine est bel et bien enclenchée. A l'automne 2007, le combo sort l'album Girls' Generation emmené par le single du même nom. Le titre est numéro cinq local alors que l'album s'empare de la première place des ventes coréennes. L'implacable promotion se poursuit, les différents membres de Girls' Generation occupant le terrain médiatique de nombreuses façons.

Alors que les produits dérivés Girls' Generation envahissent la péninsule, Girls' Generation ressort en 2008 avec quelques titres bonus, repackagé, et renommé Baby Baby pour quelques centaine de milliers de ventes supplémentaires. Ce n'est rien comparé à la sortie du EP Gee et de son titre homonyme qui bat tous les records en Corée du Sud et se maintient neuf semaine en haut du top. L'album Oh! sort en janvier 2010 et consacre les neuf nymphettes en superstars au pays du matin frais. En mars, il ressort sous le titre Run Devil Run avec une pochette différente et des titres supplémentaires, toujours pour une première place des charts.

Alors que « Gee » a déjà bénéficié d'une version japonaise en 2010, c'est Girls' Generation qui sort en version japonaise en 2011. Mais c'est en fait plus une compilation de titres en japonais qu'une sortie de l'album de 2007 traduit en japonais. Girls' Generation poursuit sa marche en avant en octobre 2011 avec The Boys qui est sans surprise meilleure vente dans son pays. L'album part ensuite à la conquête du monde en janvier 2012 avec une sortie internationale comprenant des titres chantés en anglais.