Eli Paperboy Reed

Nom de naissance

Eli Husock

Naissance

Brookline, Massachusetts, United States

Biographie

Guitariste et chanteur de soul et de blues, Eli « Paperboy » Reed - de son vrai nom Eli Husock - est né à Brookline (Massachusetts), en 1983. Fils d'un critique musical, il complète son éclectisme par l'apprentissage du piano et de l'harmonica. C'est sur les scènes du Mississippi qu'il se fait connaître et où il acquiert son surnom « Paperboy ». Découvert par le chanteur de soul devenu pasteur Mitty Collier, il forme son propre groupe The True Loves après une année d'études au Berklee College de Boston. En 2005, il enregistre son premier album indépendant, Sings « Walkin' and Talkin' (For My Baby) » & Other Smash Hits, qui le voit programmé sur la scène du festival texan South by Southwest. Signé par le label Q Division Records, Eli « Paperboy » Reed & the True Loves rencontre le succès critique avec l'album Roll with You (2008). Sa notoriété grandissante lui permet d'enregistrer l'album suivant Come and Get It (2010) pour Capitol, puis Nights Like This (2014), pour Warner Bros. Précurseur du courant néo-soul des années 2000, Eli « Paperboy » Reed retrouve les racines du gospel dans l'album My Way Home (2016) et enregistre 99 Cent Dreams (2019) dans le fameux studio de Sam Phillips. Entre ces deux productions pour le label indépendant Yep Roc Records, il signe l'album en public Eli Paperboy Reed Meets High & Mighty Brass Band (2018). En 2020 succèdent les EP Ace of Spades et Dream Lover.

C'est dans la région de Boston (Massachusetts), à Brookline - cité connue pour être le berceau du clan Kennedy - que naît Eli Reed au coeur des années 1980. Son père chroniqueur musical l'éveille très tôt à ses rythmes de prédilection (gospel, blues, soul) et lui fait découvrir de multiples perles extraites d'une immense collection de disques. Ainsi, le gamin fait très tôt son apprentissage à la guitare, au piano et à l'harmonica.

Après ses années de collège, Eli Reed s'aventure à Clarksdale (Mississippi) - cité connue pour être le berceau de John Lee Hooker - où il fait la rencontre du batteur vétéran Sam Carr (né en 1926 et auteur d'une poignée d'albums blues). Reed fréquente assidûment les clubs de la ville, et s'y produit accessoirement. C'est aussi là qu'il hérite de son surnom « Paperboy » en rapport avec son chapeau de distributeur de journaux, qui ne le quitte plus.

Un an plus tard, il hante Chicago - cité connue pour avoir fournit l'électricité au blues. Il y suit des études et fait la rencontre de la gloire soul des sixties Mitty Collier (« I Had a Talk With My Man » en 1964), qui, devenue pasteur, invite régulièrement Reed à venir jouer du piano pendant l'office. Puis le jeune musicien revient à Boston le coeur plein d'espoir. Il réunit sept musiciens qui forment ainsi l'ossature de son groupe, The True Loves, parfaite réincarnation des formations soul des années soixante, version 2000.

En 2005 sort le premier album Sings « Walkin' and Talkin' (For My Baby) » and Other Smash Hits!, déjà plein d'énergie, concentré sur des hommages à ses héros.

Signés par un label local, Q Division, Eli « Paperboy » Reed & the True Loves publient le remarquable Roll With You en avril 2008. Cette fois entièrement construit sur des compositions originales, l'album connaît un grand retentissement dans les gazettes spécialisées et chez les amateurs de soul à l'ancienne. Le chant passionné d'Eli Reed, son jeu de guitare acéré et les cuivres en majesté évoquent des noms qu'on ne cite pas impunément.

Avec tant d'atouts, il est difficile de croire qu'Eli Reed ne soit que la sensation d'une année.