Ndidi O.

Nom de naissance

Onukwulu

Biographie

La Canadienne d'origine nigériane Ndidi Onukwulu possède un timbre de voix reconnaissable dès les premières inflexions. Déjà présente sur la scène canadienne, elle présente au public français son répertoire de chansons aux styles éclectiques, passant allègrement de la pop-folk au blues et au gospel, regroupées sur l'album Move Together (2009). Devenue définitivement Ndidi O., elle joue de nouveau de son swing naturel pour The Escape en 2011.

Fille d'un batteur nigérian et d'une danseuse, la Canadienne Ndidi Onukwulu est née à British Columbia. Enfant très solitaire, elle se réfugie dans la lecture, l'écriture de poèmes et le théâtre. Elle se passionne pour la musique le jour où elle se plonge dans la discothèque de sa mère (contenant des disques de Billie Holiday, Bessie Smith, Tina Turner, Donna Summer, Diana Ross, Chuck Berry, Howlin' Wolf ou Big Mama Thornton), avant d'être placée en foyer d'accueil à l'âge de treize ans.

Ndidi entame des études universitaires de linguistique en parallèle d'études théâtrales et musicales. Elle séjourne à New York où elle découvre le hip-hop, avant de s'installer à Toronto et de se produire avec les Stop, Die, Resuscitate, un groupe de rock indépendant.

Après ces années de tâtonnement, Ndidi revient vers le style qu'elle affectionne, le blues, en se présentant à un concours organisé par la Toronto Blues Society. Elle réalise deux enregistrements, No I Never (2006) et The Contradictor (2008), sortis exclusivement au Canada.

En 2009, le public français peut enfin la découvrir grâce à l'album Move Together (2009), compilation des deux précédents révélant les styles éclectiques que cette chanteuse à la voix rauque est capable de traverser : blues, folk, gospel, soul... Elle se produit sur scène aux côtés du guitariste Dave Sikula, du batteur Skye Brooks, du bassiste Roey Shemesh et du violoniste-mandoliniste Jesse Zubot. Devenue commercialement Ndidi O., la belle fait de nouveau admirer son swing naturel sur The Escape en 2011.