Miguel Poveda

Nom de naissance

Miguel Ángel Poveda León

Naissance

13 Février 1973, Badalona, Catalogne, Spain

Biographie

Le chemin a été long pour la star du nuevo flamenco, les origines non andalouses de Miguel Poveda lui ayant parsemé le chemin de pierres. Miguel Poveda commence à chanter en amateur en 1988, son premier disque Viento del Este sort en 1995. C'est surtout de la scène que Miguel Poveda tire sa légitimité, le succès discographique suivant naturellement. Zaguán (2001) , le risqué Desclaç (2005), et Tierra de Calma (2006) balisent son parcours. Coplas del Querer sort en 2009 et réunit dans un double album des coplas traditionnels réarrangés. L'album est disponible en France en avril 2010. En juin 2015, Miguel Poveda chante des auteurs et poètes classiques hispaniques sur Sonetos y Poemas Para la Libertad.

Miguel Ángel Poveda León naît le 13 février 1973 à Badalona (Catalogne). Son père est de la région de Murcia et sa mère de La Mancha, Miguel Poveda n'a donc aucune racine andalouse. Cet élément est loin d'être anodin dans un monde du flamenco marqué par un conservatisme certain, et dans une Espagne où l'appartenance régionale est primordiale.

Le jeune homme commence à chanter dans des cercles flamencos en Catalogne en 1988. Devant le succès rencontré en amateur, il songe vite à devenir professionnel et surtout veut conquérir la véritable "afición flamenca" en Andalousie même. Les débuts sont difficiles, mais en conjuguant parfaitement tradition et modernité, Miguel Poveda finit par enlever le morceau. Son premier disque, Viento del Este sort en 1995 pour confirmer son entrée parmi les valeurs montantes du nouveau flamenco.

Suena Flamenco en 1998, ainsi que ses nombreux spectacles et tournées font de Miguel Poveda un artiste reconnu internationalement. Hormis l'Espagne, Miguel Poveda est une star dans tout le monde hispanique, mais aussi chez les latinos résidents aux Etats-Unis. Zaguán (2001) précède le risqué Desclaç (2005) où Miguel Poveda chante le flamenco en catalan ! Non seulement il a voulu prouver les liens entre la Catalogne et l'Andalousie, via le flamenco, mais il y est parvenu.

Après la sortie de Tierra de Calma en 2006, Miguel Poveda reçoit en 2007 le Grammy Award du meilleur album flamenco. Coplas del Querer en 2009, permet à Miguel Poveda de remettre à l'honneur des coplas - chansons populaires espagnoles - traditionnels, arrangés dans un style jazzy et contemporain. Coplas del Querer ne sort en France qu'en avril 2010. En 2013, Miguel Poveda célèbre ses vingt-cinq ans de carrière par un concert exceptionnel dans le cadre des arènes de LAs Ventas à Madrid.

Toujours en recherche de l'excellence, Miguel Poveda chante en 2015 des textes et des poèmes d'auteurs classiques hispaniques sur Sonetos y Poemas Para la Libertad. Il partage certaines des chansons avec Ana Bélen, Miguel Rios et Joaquín Sabina.