Sarah Nemtanu

Naissance

France

Biographie

Violoniste de l'Orchestre National de France, Sarah Nemtanu (née en 1981) est sous les feux des projecteurs grâce au film Le Concert qui la révèle. À l'été 2010, elle signe son premier album solo Gypsic, constitué de pièces classiques et de mélodies tziganes. La musicienne franco-roumaine, fille du virtuose Vladimir Nemtanu, suit Kurt Masur et l'ONF dans le récital Tchaïkovsky Live paru en 2013 avec une oeuvre fétiche, le Concerto pour violon opus 35.

Fille du violoniste solo de l'Orchestre de Bordeaux Aquitaine Vladimir Nemtanu et d'une cantatrice, Sarah Nemtanu (née en 1981) fait très tôt connaissance avec l'instrument.

En 1997, elle intègre la classe de violon de Gérard Poulet au Conservatoire de Paris duquel elle ressort diplômée avec la mention très bien en violon et en musique de chambre, sous l'égide de Pierre-Laurent Aimard. L'année suivante, elle remporte le Prix Maurice Ravel du concours de Saint-Jean de Luz.

Plongée dans le grand bain des concerts, Sarah Nemtanu donne sa première grande représentation en décembre 2000 à la Cité de la Musique à Paris. Ce soir là, aux côtés de Gautier Capuçon, elle joue le Double Concerto de Johannes Brahms sous la direction d'Emmanuel Krivine. La violoniste franco-roumaine donne ensuite plusieurs concerts à l'étranger et dirige des master classes.

Engagée dans l'Orchestre National de France en mai 2002 au poste de premier violon solo sous la direction de Kurt Masur, Sarah Nemtanu se frotte aux concerts prestigieux et soirées de gala de New York à Tokyo. Elle se produit notamment avec les chefs Riccardo Muti, Bernard Haitink et Colin Davis. En 2007, Sarah Nemtanu est nommée aux Victoires de la musique classique dans la catégorie Révélation soliste instrumental de l'année.

En 2009, le réalisateur Radu Mihaileanu lui propose de diriger l'actrice Mélanie Laurent dans son rôle de violoniste pour le film Le Concert, notamment pour la scène finale où elle joue le Concerto pour violon de Tchaïkovsky. Révélée au grand public par le succès du film, Sarah Nemtanu sort son premier album solo Gypsic en juin 2010. Aux côtés des pianistes Chilly Gonzales et Romain Descharmes, elle interprète des oeuvres méconnues de Monti, Ravel, Enesco, Sarasate et Boulanger produites par Armand Amar. Trois ans plus tard, Sarah Nemtanu délivre une nouvelle version du Concerto pour violon op. 35 de Tchaïkovsky dans le récital Tchaïkovsky Live avec Kurt Masur et l'Orchestre National de France.

Sa soeur cadette, Deborah Nemtanu (née en 1983), mène également une carrière de violoniste soliste à l'Orchestre National de Chambre de Paris (ancien Ensemble orchestral de Paris).