Audioslave

Naissance

United States

Biographie

Groupe de rap metal emblématique de la fin des années 1990, Rage Against the Machine doit affronter le départ de son emblématique chanteur Zack de la Rocha le 18 octobre 2000. Mais celui-ci se révélant insurmontable, il entraîne de facto la fin de l’aventure. Les trois musiciens restants, Tim Commerford (basse), Tom Morello (guitare), et Brad Wilk (batterie), décident néanmoins de rester ensemble et de recruter un nouveau chanteur, changeant de nom par la même occasion. Pour se démarquer de Rage Against the Machine, ils écartent des rappeurs et choisissent l’ex-leader du groupe grunge Soundgarden, Chris Cornell, chaudement recommandé par leur ami producteur Rick Rubin. Très rapidement, les musiciens se mettent à l’œuvre, et produisent trois albums en cinq ans dans la sphère post-grunge et rock alternatif : Audioslave en 2002 qui raflera le Grammy Award du meilleur album rock en 2004, Out of Exile en 2005 et Revelations en 2006. Souhaitant privilégier sa carrière solo, Chris Cornell quitte Audioslave en 2007, invoquant également des désaccords avec les autres membres du groupe. Celui-ci se reforme fugacement en 2017 pour protester contre l’investiture de Donald Trump à la présidence des États-Unis. Alors que les fans croient possible une réconciliation et une reformation d’Audioslave, Chris Cornell est retrouvé mort le 18 mai 2017.

  Audioslave naît de la volonté des survivants du groupe Rage Against The Machine, le bassiste Tim Commerford, le batteur Brad Wilk et le guitariste Tom Morello, de poursuivre une carrière après la décision de leur emblématique chanteur Zack de la Rocha de partir poursuivre une carrière solo fin 2000. Rick Rubin, l'un des plus puissants producteurs de l'industrie du disque (on lui doit de nombreuses réunions entre groupes de rock et formations de hip hop), a alors l'idée de contacter le chanteur Chris Cornell, voix de Soundgarden, l'un des principaux groupes de rock alternatif lancés par le label Sub Pop de Seattle, séparé officiellement depuis 1997. L'union d'un son efficace et d'une voix, qui ne l'est pas moins, fait des étincelles. Après leur rencontre, ils composent une vingtaine de titres en une vingtaine de jour. Ils entrent en studio en mai 2001, mais peaufinent pendant un an leur album, le temps nécessaire pour attiser la curiosité et l'attente du public. Audioslave sort donc en novembre 2002. « Cochise » (nom d'un chef apache du XIXème siècle qui résista à l'invasion des WASP), le premier single, donne le ton. « Va de l'avant » est le leitmotiv porté par l'énorme son du duo Morello/Commerford. Rubin, qui a déjà produit les Rage Against The Machine, Red Hot Chili Peppers et System Of A Down, peut à nouveau se frotter les mains : Audioslave vend cinq millions de ce premier disque homonyme. Out of Exile, leur deuxième album, se classe numéro un des ventes aux Etats-Unis, dès sa sortie le 24 mai 2005, porté par un concert évènement le 6. En effet, Audioslave devient à cette date le premier groupe américain autorisé à jouer à Cuba depuis le début de l'embargo. Cet engagement politique permet alors aux musiciens de repousser les attaques de ceux qui n'ont vu dans leur formation, qu'une opération commerciale. C'est ensuite Brendan O'Brien, autre personnalité ayant déjà travaillé sur le meilleur album de Soundgarden, qui produit Revelations (2006). Ce troisième album marque la fin du son estampillé Rage Against The Machine tant le groupe s'est nourri d'influences multiples. Cornell, qui la même année a composé le thème de James Bond - Casino Royale « You Know My Name », prend de plus en plus de libertés. Au point qu'en 2007, ce dernier sort un album solo, alors que RATM se reforme avec leur chanteur originel et entreprend une tournée mondiale. Cet épisode met un terme à l'aventure d'Audioslave.