Obie Trice

Naissance

14 Novembre 1977, United States

Biographie

Rappeur originaire de Détroit, tout comme Eminem qui le signe sur son label Shady Records, Obie Trice, né en 1977, se fait connaître en 2003 avec un premier album, Cheers, qui rencontre un franc succès. Les titres « Got Some Teeth » et « The Setup » (en duo avec Nate Dogg) se classent au Royaume-Uni. La nuit de la Saint-Sylvestre 2005, peu après l'enregistrement de son deuxième album Second Round's on Me (2006), le rappeur est victime d'une tentative de meurtre et reste avec une balle coincée dans le crâne, inopérable. En 2012, Obie Trice livre son troisième album, Bottoms Up, avec moins de featurings. Il revient en 2015 avec The Hangover, auquel participe notamment la chanteuse Estelle.

Obie Trice est né le 14 novembre 1977 à Détroit (États-Unis). Il commence à rapper dès son plus jeune âge dans cette ville dévastée par le chômage où fleurissent de nombreux talents dans le hip hop, comme Eminem, qui en deviendra le fer de lance. C'est d'ailleurs avec Eminem, qu'il passe une audition concluante. Le jeune Obie Trice se retrouve ainsi sur un titre de l'album de D12 (collectif d'Eminem), Devil's Night (2001), après avoir intègrer le label Shady Records.

Obie Trice continue son ascension dans le milieu du rap. Il participe à la bande originale de 8 Mile et joue même un petit rôle dans le film, dans lequel il fait une apparition en tant que rappeur. Le 23 septembre 2003, il sort son premier album, Cheers, qui rencontre rapidement son public. Avec son premier single « Got Some Teeth », Obie Trice est bien accueilli par les radios. Il faut dire qu'il sait s'entourer puisque des artistes tels que Busta Rhymes, Eminem, 50 Cent ou encore Nate Dogg font des apparitions sur le disque. À la production se retrouvent également, outre Eminem, Dr. Dre et Timbaland. Cheers est certifié disque d'or.

Fort du succès de son premier album, Obie Trice commence à travailler sur le deuxième album Second Round's On Me en 2005. Mais le 31 décembre, en pleine nuit du jour de l'an, il se fait tirer dessus deux fois alors qu'il est en voiture avec sa petite amie. Une des balles vient se loger dans son crâne mais l'artiste s'en sort miraculeusement. La balle n'est cependant pas retirée, l'opération étant jugée trop délicate. Second Round's on Me sort finalement en août 2006, peu de temps après que son ami rappeur, Proof, se soit fait tuer lors d'une fusillade dans un club de Détroit. L'album contient dix-huit titres, avec plusieurs featurings dont ceux d'Akon, Nate Dogg et 50 Cent.

Obie Trice cesse sa collaboration avec Shady Records en 2008. À cette période, il se brouille avec Eminem qui pense que son protégé attaque son label dans un de ses morceaux, « The Giant ». Mais il s'agit d'un malentendu et les deux rappeurs se réconcilient rapidement. Délivré de ses obligations avec le label, il réapparaît fin 2009 sur la compilation Special Reserves de onze morceaux enregistrés entre 1997 et 2000, produits par MoSS.

Puis, en mai 2010, Obie Trice lance son propre label Black Market Entertainment, dont l'ambition est de continuer à faire connaître des jeunes talents de la culture hip-hop, nombreux à Détroit. La sortie de l'album Bottoms Up a finalement lieu en 2012 et comporte moins de featurings que sur les précédents. Sous le même label sort en août 2015 The Hangover, que l'artiste produit avec Mr. Porter. Ce quatrième album comprend les participations de la chanteuse Estelle et de Young Buck, Drey Skonie, Gwenation, P8tience, Young Zeether et J-Nutty. Le premier extrait à paraître est « Good Girls ».