The Avalanches

Naissance

Melbourne, Victoria, Australia

Biographie

Bien avant de se tourner avec succès vers la musique électronique, c’est d’abord dans le mouvement punk que The Avalanches voit le jour à Melbourne en Australie, sous le nom éphémère Alarm 115. Initialement constitué de Darren Seltmann, Robbie Chater, Tony Diblasi et Manabu Etoh. Mais en 1997, Gordon McQuilten a déjà remplacé ce dernier et le groupe encore changé de nom pour devenir Swinging Monkey Cocks. Il faut attendre 1999 pour voir le groupe rebapitsé The Avalanches arriver à un virage décisif : signé sur le label Rex Records, il a alors la possibilité de publier au Royaume-Uni un premier EP intitulé Undersea Community, puis de tourner avec des formations tel que les Beastie Boys, Public Enemy, Stereolab ou encore Beck. S’ils enchaînent les singles comme « Rock City », « El Producto » ou encore « Electricity », il faut attendre 2000 pour voir The Avalanches proposer un premier album. Celui-ci, intitulé SInce I Left You, voit sa sortie un temps menacée car il utilise plus de 3 500 samples, le rendant difficile à commercialiser en raison des droits d’auteur. Pour autant, il finit par sortir et remporte aussitôt un succès colossal : il prend la premère place des ARIA Charts et la 8ème des charts britanniques parmi d'autres classements. Il remporte également trois Australian Recording Industry Association Music Awards en 2001. Mais le groupe va surtout se concentrer sur ses prestations en public dans les années suivantes et ce n’est qu’en 2016 avec Wildflower, sans Darren Seltman, qui a quitté l'aventure en 2014, qu’intervient un nouveau chapitre dans leur discographie, marqué par le simple « Frank Sinatra ». Quatre ans plus tard, c’est avec We Will Always Love You que les Australiens reviennent sur le devant de la scène.

En 1995, les Australiens Darren Seltmann, Robbie Chater, Tony Diblasi et Manabu Etoh sont membres du groupe punk Alarm 115. Lassés de rejouer les mêmes accords et disposant d'une impressionnante collection de disques vinyles, ils décident de redéfinir leur orientation musicale vers l'électronique.

Etoh remplacé par Gordon McQuilten et rebaptisé, The Avalanches publie le single « Rock City » au printemps 1997, suivi par l'EP 7 titres « El Producto » en décembre. La formation s'enrichit du DJ Dexter (né Fabay) avant d'être signé par Modular Recordings en mai 1998 et de sortir l'EP Electricity (septembre 1999) en avant-goût de l'album en cours de réalisation.

L'album Since I Left You, sorti en novembre 2000 en Australie, est relayé en mai 2001 par XL Recordings en Angleterre où il débute à la 8ème place des classements (200.000 copies écoulées), puis aux Etats-Unis en novembre 2001 (n°31). Gigantesque puzzle musical constitué de 3500 samples dont l'unique accordé par Madonna (la ligne de basse de son « Holiday »), Since I Left You intrigue autant qu'il séduit. La critique s'enthousiasme et place l'album dans les listes de fin d'année, tandis que l'influent site indépendant Pitchfork va jusqu'à lui attribuer la 5ème place des albums de la décennie.

Depuis, Seltmann, Chater et Diblasi multiplient les DJ sets tendance afro et house dans les clubs Brains et Splendour de Melbourne. Mais peu d'informations circulent quant à un éventuel nouvel album de The Avalanches, que le groupe assure terminer courant 2009. En réalité, l'attente se prolongera jusqu'en... 2016 et la sortie de Wildflower, promu par le simple « Frankie Sinatra ». Darren Seltman a jeté l'éponge entre-temps, en 2014, avant que James Dela Cruz ne retrouve la formation qu'il avait quittée en 2004.