Bloodhound Gang

Naissance

King of Prussia, Pennsylvania, United States

Biographie

Une chose est sure, ce groupe n'est pas à conseiller aux adeptes du bon goût. Avec une infaillible foi en l'humour potache et graveleux qui le caractérise depuis ses débuts, le Bloodhound Gang, mené par le chanteur et guitariste Jimmy Pop, poursuit une carrière émaillée de provocations et de hits dans des registres allant du punk (« Fire Water Burn ») à la dance-pop (« The Bad Touch »). Le groupe publie en 2011, un best-of et un album : Show Us Your Hits et Getting Laid On a School Bus.

Le groupe naît en 1991 en Pensylvanie, à l'initiative de Jimmy Pop (de son vrai nom James Moyer Franks), chanteur et guitariste, et son ami Daddy Long legs, chanteur de hip-hop. Tous deux lycéens, ils nomment d'abord leur groupe Bang Chamber 8, oeuvrant dans la fusion punk et rap, puis le rebaptisent très vite The Bloodhound Gang, d'après le nom d'une série TV pour enfants des années 1980.

Pour se faire connaître, la technique de Jimmy Pop n'est pas la séduction. En véritable sale gosse, il joue à fond la carte de la provocation avec des paroles exclusivement portées sur la violence et le sexe, et un humour des plus grossiers. En 1994 The Bloodhound Gang publie un premier Ep. Le groupe donne des concerts gratuits chez leur bassiste Jared « Evil » Hasselhoff, à Collegeville près de Philadelphie, avant de migrer à New-York.

C'est un an après, en 1995, que le Bloodhound Gang publie sur le label Columbia un premier album Use Your Fingers, qui contient une reprise efficace du tube de Kim Wilde « Kids in America », ainsi que leur premier hit « Mama Say », le tout dans un style power pop déjanté, mêlant hip-hop, samples et punk. Mais les ventes et surtout l'attitude potache déçoit le label qui remercie le groupe. Un second album, One Fierce Beer Coaster, sort en 1996 chez Cheese Factory, puis chez Geffen juste avant que le single « Fire Water Burn » atteigne en 1997 les premières places des charts US. La réputation et les ventes du groupe explosent.

L'album suivant, Hooray For Boobies, contient un nouveau hit « The Bad Touch » dans un genre disco-dance tout à fait inattendu, le tout sur des paroles toujours plus grivoises de Jimmy Pop. Hefty Fine, sorti en 2005, reprend les mêmes ingrédients. Des titres du Bloodhound Gang font régulièrement partie de bandes originales des comédies américaines potaches. En 2011, il revient avec la sortie de la compilation Show Us Your Hits puis de l'album Getting Laid On a School Bus.