All Saints

Naissance

England

Biographie

Groupe représentatif du R&B britannique des années 1990, All Saints obtient ses premiers succès en 1997 avec les titres « I Know Where It's At » et « Never Ever », extraits du premier album paru cette même année et certifié cinq fois disque de platine. Constitué des chanteuses anglaises Melanie Blatt, Shaznay Lewis et des soeurs canadiennes Nicole et Natalie Appleton, le quatuor travaille avec le producteur William Orbit sur ses plus grands succès, les numéros un « Pure Shores » et« Black Coffee », présents sur le deuxième album, classé aussi numéro un au Royaume-Uni, Saints & Sinners (2000). Séparé en 2001, All Saints revient brièvement en 2006 avec l'album Studio 1, dont le succès ne dépasse pas les frontière du pays. Après une nouvelle pause propice aux carrières solo, le groupe se reforme en 2013 pour une tournée l'année suivante avec Backstreet Boys. L'album Red flag, publié en 2016, confirme cette renaissance et se classé n°3 des ventes. Deux nouvelles tournées dont une avec Take That précèdent le cinquième album Testament (2018), qui produit les singles « Love Lasts Forever » et « After All ».

Les chanteuses anglaises Shaznay Lewis et Melanie Blatt sont d'abord choristes pour un studio d'enregistrement appartenant au label ZTT. C'est le patron du label qui les invite à former un groupe en 1993 avec Simone Rainford. Le nom choisi All Saints 1.9.7.5 fait référence à l'adresse du studio situé dans All Saints Road à Londres. Le peu de succès des premières chansons et des dissensions internes conduisent au départ de Simone Rainford et au renvoi du label. Les deux chanteuses restantes décident de poursuivre sous le nom All Saints et trouvent avec les soeurs canadiennes Nicole Appleton et Natalie Appleton de nouvelles consoeurs.

Le quatuor commence sur les chapeaux de roue avec le hit « I Know Where It's At », qui se situe dans le sillage des Spice Girls en 1997. Le groupe féminin enchaîne avec son premier titre classé numéro un « Never Ever » et l'album All Saints, certifié cinq fois disque de platine en novembre 1997. Le succès dépasse largement le pays de formation du groupe et fait de All Saints un véritable précurseur de la pop urbaine d'ascendance R&B. Musicalement, All Saints est en effet plus proche de TLC ou En Vogue que de Spice Girls. Co-écrit par William Orbit et présent sur la bande originale du film The Beach (La Plage), en 2000, le titre « Pure Shores » devient le nouveau tube international d'All Saints dont les voix se subliment sur les nappes électroniques du producteur.

Ce titre, ainsi que le single « Black Coffee », sont les locomotives de l'album Saints & Sinners (2000). C'est en février 2001 qu'All Saints annonce vouloir faire une pause, due à des conflits concernant les rapports financiers entre ses membres. Le label London Records sort la compilation All Hits en novembre 2001, avec en prime un single solo de Melanie Blatt. Le groupe original se reforme brièvement en 2006 pour le disque Studio 1, dont l'écho ne dépasse pas le Royaume-Uni.

En novembre 2013, All Saints fait savoir qu'il se reforme pour une tournée l'année suivante avec le boys band américain Backstreet Boys. En 2016, les producteurs K-Gee (George Michael, Jessie J) et The Invisible Men (Rita Ora, Iggy Azalea) réalisent Red flag, l'album du grand retour d'All Saints. La tournée qui suit récapitule les grands succès du groupe ainsi que les nouveaux titres. Après un nouveau tour avec cette fois Take That, All Saints retourne en studio avec les producteurs K-Gee, William Orbit et Fred Ball pour l'enregistrement de l'album Testament (juillet 2018), qui livre les singles « Love Lasts Forever » et « After All ».