Anja Harteros

Naissance

23 Juillet 1972, Bergneustadt, Rhénanie du Nord-Westphalie, Germany

Biographie

Née le 23 juillet 1972 en Allemagne, la chanteuse soprano Anja Harteros est remarquée à l'adolescence par un professeur de musique pour ses qualités vocales. Elle donne son premier concert en 1990 et commence une carrière professionnelle à l'Opéra de Cologne qui l'entraîne peu à peu sur les plus grandes scènes du monde. Première allemande à remporter le concours de chant de Cardiff, au Pays de Galles, en 1999, Anja Harteros se distingue dans de grandes productions incluant La Bohème, Carmen, Falstaff, La Traviata ou des opéras de Mozart (Les Noces de Figaro, Cosi fan tutte) et de Wagner. En 2015, elle enregistre Aïda face à Jonas Kaufmann dans une version dirigée par Antonio Pappano.

Anja Harteros naît à Bergnestadt (Rhénanie du Nord-Westphalie) le 23 juillet 1972, d'un père grec et d'une mère allemande. Durant son enfance, elle prend des cours de musique et de chant au conservatoire local et se fait remarquer à l'âge de 14 ans pour ses qualités vocales.

Elle se perfectionne alors auprès de professeurs de chant et intègre en 1990 l'Opéra de Cologne où elle reçoit un entraînement pour la préparer à une carrière internationale. Après une série de concerts en conservatoire ou dans une école de musique en Suisse, elle commence à se produire en Russie puis aux États-Unis. Son cycle d'études terminé en 1996, elle accepte un nouveau poste à l'Opéra de Bonn. En 1999, elle est la première chanteuse allemande à remporter le concours de chant de Cardiff, au Pays de Galles.

Grâce à cette récompense, Anja Harteros est appelée à chanter dans des productions importantes sur les plus grandes scènes du monde. Son répertoire comprend des opéras de Verdi (Othello, Falstaff), Mozart (Les Noces de Figaro, Cosi fan tutte), Bizet (Carmen), Puccini (La Traviata, La Bohème) ou Wagner (Les Maîtres chanteurs de Nuremberg, Tannhäuser). En 2006, elle enregistre son premier récital intitullé Bella Voce, puis un recueil de lieder paru en 2009. En 2015, son nom figure en vedette au côté de celui de Jonas Kaufmann dans la production événementielle d'Aïda dirigée par Antonio Pappano.