Anna Netrebko

Nom de naissance

Anna Iourievna Netrebko

Naissance

18 Septembre 1971, USSR

Biographie

Devenue une star de l'opéra, Anna Netrebko (née à Krasnodar, le 18 septembre 1971) est partie du bas de l'échelle au Théâtre Mariinsky de Moscou. Remarquée par le chef Valery Gergiev, elle s'impose dans les plus grands rôles, de San Francisco jusqu'au Metropolitan Opera de New York et la Scala de Milan. Son répertoire éclectique va des classiques Traviata , Don Giovanni , La Flûte enchantée et Lucia di Lammermoor au moderne Guerre et paix de Prokofiev. Ses albums Opera Arias (2003) et Sempre Libera (2004) alternent avec des récitals toujours attendus des mélomanes. Naturalisée autrichienne en 2006, la Cendrillon soprano est l'une des cent plus grandes personnalités mondiales selon le magazine Time. Aux triomphes scéniques culminant par un concert sur la Place Rouge à Moscou succède un récital Verdi pour le bicentenaire du compositeur en 2013 et le rôle-titre de Giovanna d'Arco au côté de Placido Domingo. En 2014, c'est avec Daniel Barenboim que la soprano enregistre les Quatre derniers lieder de Richard Strauss. Mariée en secondes noces au ténor azeri Yusif Eyvazov, elle interprète avec lui quelques airs du récital Verismo (2016), entre des apparitions acclamées à New York, Milan ou Paris. L'année suivante, le couple interprète les airs originaux du récital Romanza.

Anna Iourievna Netrebko est née le 18 septembre 1971 à Krasnodar, en Russie. Originaire d'une famille modeste, elle paie ses cours de chant en travaillant comme femme de ménage au Théâtre Mariinsky, à Moscou.

La Cendrillon soprano, comme on l'appellera par la suite, en profite pour se faire remarquer auprès de Valery Gergiev. Le chef d'orchestre moscovite la prend vite sous son aile pour la conseiller et l'accompagner dans ses débuts de cantatrice. À 22 ans, Anna Netrebko fait ses débuts dans ce même théâtre dans Les Noces de Figaro de Mozart.

Engagée dans la troupe de l'ex-opéra du Kirov, elle gravit les échelons et prend au fur et à mesure des rôles de plus en plus importants dans les productions de La Somnanbule de Bellini, La Flûte enchantée de Mozart, Le Barbier de Séville de Rossini et le rôle-titre de Lucia di Lammermoor de Donizetti. Ces productions l'emmène dans plusieurs pays (Finlande, Allemagne, Israël), où elle se fait connaître.
Au cours des années suivantes, Anna Netrebko enchaîne les prestations pour des théâtres de renommée mondiale, à San Francisco entre 1995 (Rouslan et Ludmila) et en 1998 (pour son premier récital), puis à Washington, Amsterdam, Londres et Florence.

Les années 2000 sont celles de la consécration pour celle qui devient la soprano la plus demandée par les metteurs en scène d'opéra et le public. Après Mariinsky et Covent Garden, Anna Netrebko entre à la Scala de Milan et au Metropolitan Opera de New York dans Guerre et Paix de Prokofiev. En 2002, elle chante dans Don Giovanni au festival de Salzbourg, sous la baguette de Nikolaus Harnoncourt.

Sa carrière se tourne ensuite vers le disque avec l'album Sempre Libera (2004) et un rôle inattendu dans Un Mariage de princesse, une production Disney réalisée par Garry Marshall. Entre plusieurs rôles avec Rolando Villazon (Roméo et Juliette, L'Elixir d'amour), la cantatrice russe enregistre le CD Opera Arias pour Deutsche Grammophon.

En 2005, Anna Netrebko est invitée aux BBC Proms, show anglais où elle se frotte à des airs populaires sous la direction de Gianandrea Noseda, puis illumine le festival de Salzbourg dans La Traviata . L'année suivante, elle s'installe à Vienne et, lassée par les demandes de visas, opte pour la nationalité autrichienne. Le 30 mai 2007, le Carnegie Hall de New York l'accueille pour un récital mémorable, avant un retour aux BBC Proms.

L'année 2008 est marquée par des prestations à Covent Garden (La Traviata) et une première grossesse qui l'éloigne des plateaux pendant une année. Anna Netrebko effectue son retour au Metropolitan Opera dans le Manon de Jules Massenet. Entre temps paraît la compilation Souvenirs, partagée avec Elina Garanca.

Anna Netrebko a reçu de multiples récompenses, notamment le Prix d'État de Russie en 2005, des mains du président Vladimir Poutine, et deux ECHO Awards. Elle figure dans le classement des cent plus grandes personnalités selon le magazine américain Time. Elle est désormais considérée comme la plus grande cantatrice en activité. En 2013, après plusieurs triomphes scéniques et un concert sur la Place Rouge à Moscou, la soprano s'illustre dans un récital consacré à Verdi avec l'orchestre du Théâtre de la Région de Turin, dirigé par Gianandrea Noseda, où elle interprète plusieurs airs de Macbeth, Le Trouvère et un de Don Carlo.

Puis, au côté de Placido Domingo, elle incarne Jeanne d'Arc dans le rôle-titre de l'opéra de Verdi, Giovanna d'Arco, publié en juin 2014. La même année sort le récital Richard Strauss comprenant les Quatre derniers lieder (Vier letzte lieder), enregistrés en direct avec l'orchestre de la Staatskapelle de Berlin dirigé par Daniel Barenboim. En 2015, elle foule successivement les scènes du festival de Salzbourg (Le Trouvère), du Metropolitan Opera de New York (Iolanda, de Tchaïkovski) et de la Scala de Milan (Jeanne d'Arc), puis officialise son union avec le ténor azeri Yusif Eyvazov au Palais de Gotburg, à Vienne, le 29 décembre. L'année qui suit est marquée par la sortie du récital Verismo, axé sur les plus grands airs d'opéras du genre (Turandot, Tosca, Madame Butterfly, Manon Lescaut...), auquel participe son époux, sous la baguette d'Antonio Pappano. Le couple interprète ensuite en duo les airs originaux du récital romantique Romanza (2017), arrangés par le compositeur Igor Krutoy.

Dernière Sortie

31 mai 2016