Alliage

Biographie

Au milieu des années 1990, le phénomène des boys bands venu des États-Unis et d'Angleterre touche la France de plein fouet. Chaque compagnie discographique s'emploie alors à constituer son groupe masculin. Alliage est choisi pour incarner le mélange avec des chanteurs-danseurs d'origines différentes (réunissant un Corse, un Espagnol, un Algérien et un Anglais) et des titres mêlant français et anglais ou espagnol. Formé en 1996, le groupe connaît le succès en 1997 avec « Baïla » et « Te garder près de moi », avec Boyzone, qui devient le plus grand succès hexagonal du groupe irlandais. En 1997, Alliage, L'Album reprend tous leurs succès. Un second album vient confirmer la durée de vie éphémère du groupe qui se sépare en 1999. Après un album en solo, Quentin Elias meurt d'une crise cardiaque le 25 février 2014.

C'est en pleine frénésie mondiale du phénomène des boys bands que se forme le quatuor Alliage en 1996. Steven Gunnell, Roman Lata Ares, Brian Torres et Quentin Elias sont tous chanteurs et danseurs. Leurs origines diverses donnent un piment international au groupe qui mélange allègrement le français et l'anglais ou l'espagnol dans ses titres.

Le succès est immédiat en 1997 et les tubes s'enchaînent. « Baïla » est n°2 des ventes et s'écoule à 450.000 exemplaires, « Te garder près de moi » (n°3), avec Boyzone, devient le plus grand succès du groupe anglophone en France. Alliage, L'Album se classe n°9 la même année et reste classé quarante-trois semaines dans les meilleures ventes. Ce feu d'artifice est de courte durée et après Musics, un second album dépourvu de succès en 1998, Quentin Elias quitte le groupe pour une illusoire carrière en solo. Alliage se sépare peu après. Devenu mannequin et acteur, Quentin Elias reste un temps dans l'actualité en sortant l'album What If !? en 2006. Le 25 février 2014, il meurt d'une crise cardiaque à New York, à l'âge de 39 ans.