Ashanti

Nom de naissance

Ashanti Shequoiya Douglas

Naissance

13 Octobre 1980, Glen Cove, New York, United States

Biographie

Issue d'une famille aisée et portée sur les arts, Ashanti ne peut faire autrement qu'entrer tôt dans la carrière musicale. Dès l'âge de quatorze ans elle est repérée par Puff Daddy, sans toutefois collaborer avec lui. Ashanti en 2002 est un album phénoménal qui se classe directement No 1 du Billboard, Chapter II en 2003 suit une trajectoire identique. Ashanti asphyxie quelque peu son public en sortant des disques à un rythme effrénée, pas moins de quatre compilations sortent en plus des albums entre 2003 et 2008. Concrete Rose en 2004 n'est que No 7, tendance confirmée par The Declaration qui est No 6 en 2008. Surtout, Ashanti a perdu de son aura mondiale pour n'être plus présente que su le marché américain.

Ashanti Shequoiya Douglas est née le 13 octobre 1980 à Glen Cove (New York)

.

Sa mère et danseuse et son père chanteur, son oncle a été maire de Atlantic City (New Jersey). Ashanti est née sous une étoile artistique, sans passer par la case enfance dans le ghetto.


Talents évidents

Ses talents de chanteuse sont évidents dès son jeune âge. A quatorze ans elle rencontre Puff Daddy, séduit par ses qualités vocales, aucun contrat ne nait cependant de cette rencontre. C'est le producteur Irv Gotti qui signe finalement Ashanti sur son label Murder Inc. Les premières collaborations de la jeune femme en 2002 sont couronnées de succès, « What's Luv? » de Fat Joe et  « Always on Time » de Ja Rule sont deux tubes.


Sans surprise

Ainsi lancée, Ashanti voit sans surprise son premier album devenir No 1, le simple « Foolish » recevant un accueil équivalent. Chapter II sort en 2003 et est également classé en tête des ventes américaines. Les deux premiers albums d'Ashanti sont également des succès internationaux importants.


Rose de béton

Concrete Rose sort en 2004, il ne se classe qu'en septième position aux Etats-Unis. Ashanti sort ensuite Collectables by Ashanti une compilation de remixes. Elle attend 2008 pour revenir avec The Declaration, album plus rythmé qu'à l'habitude. Il se classe No 6 aux Etats-Unis et a un succès limité partout ailleurs. The Vault compile des inédits et sort exclusivement en digital fin 2008.