Stuff Smith

Nom de naissance

Ezekiah Leroy Gordon Smith

Naissance

14 Septembre 1909

Biographie

Stuff Smith naît dans une famille de musiciens, son père joue dans un orchestre. A l’âge de 7 ans, il reçoit un violon de ses parents et à 15 ans, il fait déjà partie d’une troupe de music-hall dans laquelle il joue du violon et danse (Aunt Jemina Revue). En 1930, il joue avec Jelly Roll Morton, mais comme ce dernier entend peu son collègue violoniste, la collaboration ne dure guère. Il monte avec Jonah Jones son premier orchestre (1936-1940) dans lequel figure Cozy Cole. La formation fait les beaux jours de l’Onyx Club de New York pour sa musique mais aussi pour les excentricités de Smith, qui joue certains soirs avec un singe sur son épaule. A cette époque, il est le premier musicien à amplifier son violon, la formation n’en est pas moins dissoute en 1940. Après le décès de Fats Waller en 1943, Smith prend la direction de sa formation. Il enregistre pour Norman Granz en 1957, vient pour la première fois en Europe l’année suivante avec Jazz At The Philharmonic. Attiré par l’Europe, il revient en 1965, tourne en Scandinavie, et meurt à Münich. Personnage d’une grande originalité, Stuff Smith est doté d’une belle technique instrumentale, de beaucoup d’audace et de fantaisie, mais surtout d’un swing sans faille.

Stuff Smith naît dans une famille de musiciens, son père joue dans un orchestre. A l’âge de 7 ans, il reçoit un violon de ses parents et à 15 ans, il fait déjà partie d’une troupe de music-hall dans laquelle il joue du violon et danse (Aunt Jemina Revue). En 1930, il joue avec Jelly Roll Morton, mais comme ce dernier entend peu son collègue violoniste, la collaboration ne dure guère. Il monte avec Jonah Jones son premier orchestre (1936-1940) dans lequel figure Cozy Cole. La formation fait les beaux jours de l’Onyx Club de New York pour sa musique mais aussi pour les excentricités de Smith, qui joue certains soirs avec un singe sur son épaule. A cette époque, il est le premier musicien à amplifier son violon, la formation n’en est pas moins dissoute en 1940. Après le décès de Fats Waller en 1943, Smith prend la direction de sa formation. Il enregistre pour Norman Granz en 1957, vient pour la première fois en Europe l’année suivante avec Jazz At The Philharmonic. Attiré par l’Europe, il revient en 1965, tourne en Scandinavie, et meurt à Münich. Personnage d’une grande originalité, Stuff Smith est doté d’une belle technique instrumentale, de beaucoup d’audace et de fantaisie, mais surtout d’un swing sans faille.