The Searchers

Naissance

England

Biographie

Originaire comme ses contemporains The Beatles de Liverpool, The Searchers fait partie comme ces derniers des mouvements Merseybeat (nommé en référence à la rivière Mersey qui se jette dans la mer à la hauteur de Liverpool) et British Invasion (qui concerne la vague de groupe britanniques ayant « envahi » les Etats-Unis à la suite du succès des Beatles dans les années 1960). The Searchers obtiennent à partir de 1963 trois numéros un dans les charts britanniques avec les reprises de « Sweets for My Sweet », « Needles & Pins » et « Don't Throw Your Love Away ». Ne possédant pas les talents de compositeur de la paire Lennon/McCartney, The Searchers vont vite s'essouffler et entament leur déclin dès 1966. Jamais séparé, The Searchers revient en version pop rock en 1979 pour l'album The Searchers. Le succès lui ne revient pas et laisse The Searchers tourner dans le circuit de la nostalgie. Une dernière mouture du groupe existe depuis 2010 avec John McNally (chant, guitare) comme unique rescapé de la formule originale.