Vanessa Paradis

Naissance

22 Décembre 1972, France

Biographie

Vanessa Paradis. Déjà plus de 30 ans en pleine lumière et un désir toujours aussi intense de vivre l’aventure artistique avec un grand A.

Sept albums parus depuis 1987. Joe le taxi, tube inoxydable, écrit par Etienne Roda-Gil et composé par Franck Langolff. La chanson propulsa instantanément Vanessa au sommet des charts internationaux (numéro 1 dans 15 pays à travers le monde, 3 millions d’exemplaires vendus…). Vague à l’âme sœur, son dernier titre paru en 2019 (inédit inclus dans son récent “Best of & Variations”), écrit par Bertrand Belin, composé par Mark Daumail et Jean Grillet, nouveau joyau pop mid-tempo sur l’irrésistible attrait de nouveaux horizons. De Joe et son taxi filant vers l’Amazone, à la Vague, on lit un fort désir d’ailleurs, de voyages, que la carrière de Vanessa n’a jamais démenti.
 
Sept albums donc, sept familles musicales réunies par Vanessa dont la biographie arbore un générique prestigieux de poètes et complices. D’abord Etienne Roda-Gil et Franck Langolff qui plongèrent dans les pensées d’une adolescente et produisent avec elle un album à la grâce intacte et intemporelle (1988, le premier album M&J). A peine sa première Victoire de la musique remportée – en tant qu’artiste interprète –, Vanessa devient sujet d’inspiration Gainsbourienne… Le grand Serge lui fait employer le « je » pour la première fois et lui écrira l’intégralité du deuxième album Variations sur le même t’aime. Cet album sera, comme le premier, composé par Franck Langolff. Egalement co-arrangeur et réalisateur des chansons (avec Philippe Osman et Bertrand Châtenet), Langolff offrira à la voix de Vanessa un nouvel écrin d’une sensualité rock qui sidère et fédère encore. On se souvient du clip noir-argent de Jean-Baptiste Mondino pour le single Tandem comme l’emblème d’une déclaration d’indépendance... Deux années plus tard, New York accueille Vanessa. La ville est amicale, un nouvel espace de liberté et de création. Cuivres, cordes et groove incandescents irradient en cascade, avec la complicité de Lenny Kravitz, à peine révélé à l’époque comme l’un des futurs princes de la pop soul anglo-saxonne. Ensemble ils façonnent Vanessa Paradis, troisième album intégralement chanté en anglais, à la mémoire des Suprêmes et autres stars de la Motown ou du label Stax. Bombe internationale vendue à plus d’un million d’exemplaires. Cet album sera aussi celui de la première tournée de Vanessa, un Natural High Tour vécu cœur battant, dévoilant un plaisir intense pour les planches. Là encore, l’artiste ne cesse d’emmener son rêve plus loin.
 
Après ce marathon extatique de 87-93, suivront sept nouvelles années de nouveaux défis, loin des studios d’enregistrement et des salles de concerts, mais toujours dans la lumière : Vanessa se consacre quasi exclusivement au cinéma. Nouvelles conquêtes et collaborations sous les étoiles… Après le César du meilleur espoir féminin qu’elle avait obtenu en 1990 pour Noce blanche de Jean-Claude Brisseau, La fille sur le pont de Patrice Leconte lui vaut en février 2000 une nomination pour celui de la meilleure actrice. Bliss, son quatrième album, sort peu de temps après. Synthèse parfaite des deux pôles d’une création toujours aussi exigeante et exploratrice : la France et les Etats-Unis. Vanessa y révèle d’abord la nouvelle face d’un désir, celui d’écrire, de composer et de réaliser elle-même ses chansons. Encouragée par Matthieu Chédid qui collabore avec elle pour la première fois, Vanessa signe ou co-signe pas moins de 9 des 13 titres d’un album qui marque clairement le début d’une nouvelle ère pour l’artiste. Le plaisir de s’investir pleinement dans la fabrication des chansons avant de les interpréter ne la quittera plus. On retrouvera toujours dans l’ensemble de sa discographie à venir des petits bijoux folk-pop de son propre ouvrage, sertis avec pudeur au cœur de ses albums.
 
2007 marquera le retour de la chanteuse dans l’arène de la pop en grandes pompes. Avec l’album Divinidylle, plus de 700.000 exemplaires vendus, servi par une tournée marathon mémorable dont l’acmé sera un Bercy flamboyant, toujours aux côtés de -M- qui accompagnera jusque sur scène un album dont il reste le bienveillant enchanteur aux côtés de Vanessa. Deux Victoires de la musique viendront couronner ce nouveau sommet.
 
Une très belle collaboration avec Gaëtan Roussel naît en 2010. Le chanteur et guitariste de Louise attaque écrit et compose pour Vanessa le tube aérien Il y a, single inédit d’un premier best of, miroir d’une tournée acoustique dont le point d’orgue sera un concert magique à l’Opéra Royal du château de Versailles. L’année suivante, Vanessa retrouvera -M- sur la bande originale du film d’animation Un Monstre à Paris de Bibo Bergeron. Tous deux porteront une collection de merveilles pop de 2 à 3 minutes écrites et composées par Matthieu, dont le single La Seine sera la partie émergée, avec un clip couronné aux Victoires. 2013 sera l’année du double album Love Songs, arrangé et réalisé par Benjamin Biolay qui signe également 7 chansons, aux côtés de nombreux autres auteurs et compositeurs dont Vanessa, Adrien Gallo, Mathieu Boogaerts, Carl Barât… Encore une Victoire de la musique, la troisième dans la catégorie « artiste interprète ». 
 
2018 fut l’année de la sortie de l’album Les Sources, célébrant le mystère des rêves, de l’amour, des grandes traversées humaines. Notes bleutées, swing, folk-rock vertigineux et charnel. Les mots et les mélodies, tantôt sensibles, tantôt épiques de Samuel Benchetrit - qui signe deux classiques immédiats, Ces mots simples et Kiev - y côtoient ceux de Vanessa, Adrien Gallo ou du Franco-Italien Fabio Viscogliosi. L’ensemble est porté par Paul Butler, artisan d’une réalisation qui réactualise magnifiquement la soul music des années 70.
 
Au cœur de ce voyage étourdissant de mélodies et de mots devenus si familiers, le timbre de Vanessa, reconnaissable entre mille, voix de souvenirs intimes ou collectifs, son histoire, notre histoire. Une voix qui se mêle parfois à celle d’autres interprètes ou qui porte les chansons de certains de ses pairs dont elle croise la route, à la faveur d’un film, d’une émission de télé ou simplement d’un désir de partager. Sa carrière musicale se nourrit donc aussi de reprises inattendues et de morceaux rares. Angora d’Alain Bashung, sobre et profonde - « j’ai eu la chance et l’honneur qu’il compose pour moi L’eau et le vin, la chanson qui ouvre l’album Bliss ». Le Tourbillon, cueilli en live avec Jeanne Moreau, émue lors de la cérémonie d’ouverture du Festival de Cannes, en 1995. Stand By Me, interprété avec Willy de Ville (Taratata, 1993) - « une voix unique, c’était très impressionnant de chanter face à lui » ou encore le précieux Waiting On An Angel au côté de Ben Harper (La Musicale, 2007). Et ce merveilleux Did You Really Say No, au côté du chanteur israélien Oren Lavie (2017). La reprise de Barbara, Du bout des lèvres, avec le pianiste Alexandre Tharaud est aussi l’une des très belles et récentes collaborations de Vanessa… Avec Cette blessure de Léo Ferré, pour le générique de fin de Maryline, le film de Guillaume Gallienne (2017). Enfin, ses duos avec Gaëtan Roussel, Etienne Daho, Iggy Pop ou Les Rita Mitsouko ponctuent une trajectoire pop-rock intemporelle. Jusqu’au récent et viral Dans l’univers, en duo avec Nekfeu, qui s’inscrit aussi dans ce goût pour l’exploration de nouveaux univers, justement.
 
Chansons uniques ou réinventées, rappels de complicités autour d’un micro, bonheurs et audaces, vies multiples, couleurs diverses des vagues à l’âme… L’empreinte que laissent ses chansons est mystérieuse, sauvage, lumineuse. Vanessa Paradis chante depuis toujours son monde et le nôtre. L’aventurière nous enchante et n’a pas fini de nous surprendre.
 
-
 
Discographie (albums studio, live & Best of)
 
1988 Album “M & J” : Double Platine 
Textes : Etienne Roda Gil / Musiques : Franck Langolff
 
1990 Album “Variations sur le même t'aime” : Double Platine 
Textes : Serge Gainsbourg / Musiques : Franck Langolff
 
1992 Album "Vanessa Paradis" : Diamant 
Textes : Lenny Kravitz, Henry Hirsch, Gerry DeVeaux / Musiques : Lenny Kravitz
 
1994 Album Live "Vanessa Paradis Live": Or
Premier album live enregistré sur les concerts à l'Olympia de Paris en avril 1993 (Natural High Tour)
 
2000 Album "Bliss" : Platine 
Textes : Vanessa Paradis, Franck Monnet, M / Musiques : Alain Bashung, Matthieu Chédid, Vanessa Paradis, Johnny Depp
 
2001
Album & DVD Live "Vanessa Paradis au Zénith" : Or
Enregistré et filmé au Zénith de Paris en mai 2001 (Tournée "Bliss")
 
2007 Album "Divinidylle" : Triple Platine
Textes : Vanessa Paradis, - M -, Marcel Kanche, Brigitte Fontaine, Franck Monnet, Didier Golemanas, Thomas Fersen, Jean Fauque / Musiques : - M -, Vanessa Paradis, Alain Chamfort, Thomas Fersen, Serge Ubrette
 
2008 Album & DVD Live “Divinidylle Tour” : Or
Enregistré et filmé durant l’automne 2007 sur la tournée “Divinidylle”
 
2009 Premier Best of : Triple platine
Inclus le single inédit “Il y a”, écrit et composé par Gaëtan Roussel
 
2010 Album et DVD Live “Une nuit à Versailles”. Enregistré et filmé le 12 juillet 2010 lors du concert acoustique à l’Opéra Royal du Château de Versailles.
Arrangements et réalisation audio : Albin de La Simone. Film réalisé par François Goetghebeur.
 
13 mai 2013 : Sortie de “LOVE SONGS”, nouvel album produit et arrangé par Benjamin Biolay
Avec des chansons écrites / composées par Benjamin Biolay, Adrien Gallo, Mathieu Boogaerts, Elephant, Mickaël Furnon, Ben Ricour… et Vanessa Paradis. 
24 novembre 2014 : Sortie de “Love Songs Tour” + Vidéo Live “Love Songs – Concert Symphonique” (Film : concert enregistré et filmé dans le cadre du festival Les Nuits de Fourvière, été 2014).
 
16 novembre 2018 : Sortie de l’album “Les Sources” - Disque d’or – Et tournée française et européenne de mai à décembre 2019 (8 concerts à l’Olympia en juin et juillet, 3 Casino de Paris en décembre)
 
29 novembre 2019 : Sortie du Best of “Best of & Variations” – Single inédit “Vague à l’âme sœur”, écrit par Bertrand Belin et composé par Mark Daumail et Jean Grillet.
 
 
Filmographie
 
1989 : "Noces Blanches" de Jean Claude Brisseau
 
1994 : "Elisa" de Jean Becker 
 
1997 : "Un amour de sorcière" de René Manzor 
 
1998 : "Une chance sur deux" de Patrice Leconte 
 
1999 : "La fille sur le pont" de Patrice Leconte 
 
2004 : "Atomik Circus" de Didier et Thierry Poiraud 
 
2004 : "Mon ange" de Serge Frydman
 
2007 : "La clef" de Guillaume Nicloux 
 
2010 : "L'Arnacoeur" de Pascal Chaumeil
 
2011 : "Un monstre à Paris" de Bibo Bergeron (animation)
 
2012 : 
 
"Café de Flore" de Jean-Marc Vallée
 
"Je me suis fait tout petit" de Cécilia Rouaud
 
"Cornouailles" d'Anne Le Ny
 
2014 : 
 
"Apprenti Gigolo" de John Turturro
 
"Sous les jupes des filles" d'Audrey Dana
 
"Rio I love you" de John Turturro 
 
2016 : "Yoga Hosers" de Kevin Smith
 
2017 : 
 
"Maryline" de Guillaume Gallienne
 
"Frost" de Sarunas Bartas
 
2018 :
 
"Chien " de Samuel Benchétrit
 
"Un couteau dans le cœur" de Yann Gonzales
 
"Photo de famille" de Cécilia Rouaud
 
 
 Faits marquants
 
1980 : première apparition télé à 7 ans dans l'émission "L'Ecole des fans" de Jacques Martin (Vanessa chante "Emilie Jolie" de Philippe Chatel)
 
1987 : premier "45 T" : "Joe le taxi" : Numéro 1 dans plus de 15 pays (dont France et Angleterre) pendant tout l'été. 3 millions d'exemplaires vendus dans le monde.
 
1990
. Après Anna Karina, Jane Birkin, Catherine Deneuve, Isabelle Adjani, Vanessa enregistre un album écrit par Serge Gainsbourg
. César du Meilleur Espoir Féminin pour "Noces Blanche" de Jean Claude Brisseau
. Victoire de la Musique (Interprète féminine) pour l'album "M&J"
 
1991 : Ambassadrice de la marque CHANEL pour la campagne mondiale du parfum "Coco" (spot réalisé par Jean Paul Goude) >> Vanessa fait désormais partie des "icônes" made in France
 
1992 : Vanessa enregistre un album entièrement en anglais, écrit et réalisé par Lenny Kravitz
 
1993 : Première tournée française : + de 50 dates sold out / Paris : 5 Olympia + 1 Zénith
 
1994 : Sortie de l'album live "Vanessa Paradis Live"
 
1999 
. Nominée aux Césars (Meilleure interprète féminine) pour "La fille sur le pont" de Patrice Leconte
. Live en duo avec Iggy Pop pour Canal +
 
2000 : Sortie de l'album "Bliss" dont elle signe plusieurs textes et musiques. Première collaboration avec Matthieu Chédid
 
2001 
. Nouvelle tournée française : 60 dates / Paris : 5 Olympia + Zénith
. Sortie de l'album et du DVD live "Vanessa Paradis au Zénith" 
 
2004 / 2005 : nouvelles collaborations avec CHANEL pour les lignes de sac "Cambon" et "Mademoiselle" / campagnes mondiales
 
Vanessa participe en 2004 à la BOF de "Atomik Circus" (avec le groupe Little Rabbits)
 
2007 : Le 3 septembre, sortie de l'album "Divinidylle" issu d'une nouvelle collaboration avec Matthieu Chédid, mais aussi Franck Monnet, Didier Golemanas et Brigitte Fontaine notamment. Vanessa participe à l'écriture et à la musique sur 5 chansons.
 
2007 / 2008 : Tournée "Divinidylle Tour" : 40 concerts entre l'automne 2007 et l'été 2008, 3 Zéniths + Bercy à Paris et les plus grands festivals d'été (Vieilles Charrues, Francofolies, Paléo Festival…)
 
2008 
. 2 Victoires de la Musique : Interprète féminine et Album de l'année pour "Divinidylle"
. Sortie le 8 septembre du DVD et de l'album live "Divinidylle Tour"
 
2009
. 1 Victoire de la Musique : Vidéo musicale de l'année pour le DVD "Divinidylle Tour" réalisé par Didier et Thierry Poiraud
 
. Sortie de "Vanessa Paradis - Best of", premier recueil en 2 CD des titres phares de la carrière de chanteuse de Vanessa, agrémenté de titres inédits et rares.
Le 16 novembre en digital et le 23 septembre en supports physiques.
 
2010
. Tournée acoustique de plus de 30 dates de juin à juillet 2010, dont 5 concerts au Casino de Paris, 2 concerts à l'Opéra Royal de Versailles
 
. Sortie du film "L'Arnacœur" de Pascal Chaumeil. Le film remporte succès critique et public avec près de 4 millions de spectateurs en France !
 
. Sortie du Double DVD “Vanessa Paradis – Anthologie 1987-2007”
Première Anthologie vidéo (1987-2010), regroupant en 2 DVD les séquences télé incontournables, ainsi que des extraits des premiers concerts de Vanessa à l'Olympia (1993) et l'intégralité du concert privé Canal + (1996)
 
 
2011
. Suite de la tournée acoustique : 7 concerts à Paris, aux Folies Bergères + 4 dates à l'étranger (New-York, Los Angeles, Londres, Montréal).
 
. Sortie le 12 octobre du film d'animation "Un monstre à Paris", réalisé par Bibo Bergeron. Vanessa est la voix de Lucille, une jeune chanteuse protégeant un monstre sensible et musicien surdoué dont les chansons sont chantées par -M-.
La musique du film est composée par -M- et Patrice Renson
 
La bande originale du film contient 7 chansons originales interprétées par -M- et Vanessa. Sortie le 26 septembre.
 
. Sortie à l'automne du film "Café de Flore" réalisé par Jean-Marc Vallée.
 
2012
. Victoire de la musique / Clip de l'année pour "La Seine" (avec -M-), réalisé par Bibo Bergeron
 
2016
. Membre du jury de la 69ème édition du Festival de Cannes
 
2018
. Présidente de l'Académie des Césars
. 16 novembre : sortie de l'album "Les Sources"
 
2019
. Tournée "Les Sources" - Première le 13 mai à Courbevoie
Paris - Olympia les 22, 23, 24, 25, 29, 30 juin et le 1er juillet.
Casino de Paris les 11, 12 et 13 décembre
 
2020 
. Présidente du Jury de la 46ème édition du Festival du cinéma américain de Deauville.