Moritz von Oswald

Biographie

Moritz von Oswald est un musicien et producteur de musique électronique berlinois né en 1962. Apparu au cours des années 1980 dans le milieu professionnel, il fait ses premières armes sur le label Tresor avant de sortir ses propres travaux sur différents labels qu'il crée avec son acolyte Mark Ernestus. En 2009, il forme le Moritz von Oswald Trio, avec lequel il enregistre plusieurs albums dont Fetch, paru en 2012. Ces réalisations en trio pour le label Honest Jon's s'enrichissent en 2015 avec la sortie de l'album Sounding Lines.

Moritz von Oswald (né à Hambourg en 1962) n'a pas toujours été l'une des figures de proue de la musique électronique allemande. Il fut d'abord, dans les années 1980, percussionniste, travaillant dans la région de Berlin, notamment avec des groupes tels que Palais Schaumburg ou The Associates, dont il fait une apparition sur certains albums. Au cours des années 1990, il opère une reconversion, et, de batteur, devient producteur, collaborant avec Thomas Fehlmann, membre de Palais Schaumburg par ailleurs, au sein de 3MB, l'équipe de production maison du label berlinois Tresor. Il fait alors ses premières armes en tant que producteur au côté de Juan Atkins, pionnier de la techno à Détroit (États-Unis).

En 1993, alors qu'il travaille toujours avec Tresor, il fonde avec Mark Ernestus son propre label, Basic Channel, sur lequel sortiront plusieurs EP, tous présumés être le fruit des travaux de Moritz von Oswald ou de son acolyte Mark Ernestus, bien qu'ils aient été signés sous les noms de Cyrus, Quadrant, Phylyps ou encore Radiance. Simultanément, les deux amis forment le duo Maurizio et commencent à enregistrer dès 1992, sortant notamment l'EP Ploy chez M, autre label de leur cru. Non contents d'avoir déjà deux labels à leur actif, Moritz von Oswald et Mark Ernestus forment également Chain Reaction, Rhythm & Sound, Burial Mix, Main Street et Imbalance. Mis à part l'EP Ploy, aucun des enregistrements de Basic Channel ou de Maurizio ne sort en cassette ou en CD, les deux compères étant très attachés au format vinyle.

Au cours de la décennie suivante, Moritz von Oswald et Mark Ernestus continuent d'enregistrer sous différents noms et à sortir des compilations pour leurs différents labels, brouillant les pistes. À la fin des années 2000, Moritz von Oswald s'implique davantage dans des enregistrements collaboratifs. En 2008, il travaille notamment avec Carl Craig sur une adaptation de l'oeuvre de Maurice Ravel et de Modeste Moussorgski.

Ce n'est que l'année suivante qu'il fonde le Moritz von Oswald Trio, avec Sasu Ripatti (alias Vladislav Delay) aux percussions et Max Loderbauer aux séquenceur et synthétiseur, tandis que Moritz von Oswald lui-même est à la programmation, aux claviers et également aux percussions. Dès 2009, le Moritz von Oswald Trio sort un premier album, Vertical Ascent. Horizontal Structures suit en 2011, puis Fetch, en 2012, et Sounding Lines en 2015, tous sortis sur le label Honest Jon's cher à Damon Albarn. En 2013, il collabore avec le trompettiste Nils Petter Molvaer pour l'album 1/1.