Marisa Monte

Naissance

1 Juillet 1967, Brazil

Biographie

Marisa de Azevedo Monte connue professionnellement comme Marisa Monte est née le 1er juillet 1967 à Rio de Janeiro au Brésil. Descendante d'une illustre famille d'origine italienne, Marisa Monte s'initie au chant, au piano et à la batterie dans son enfance. Après avoir été charmée par l'opéra classique à quatorze ans, Marisa Monte s'exile cinq ans plus tard en Italie pour apprendre l'art du bel canto. A Rome elle commence à se produire dans les bars avec un répertoire issu de son pays natal. C'est là que le producteur Nelson Motta la repère et lui propose de financer ses premiers concerts lors de son retour au Brésil. Le succès est rapide et la jeune artiste enregistre en public l'album MM qui devient son premier numéro un à sa sortie en 1989. Tenante d'une musique populaire brésilienne (MPB) qui incorpore des éléments de jazz, de pop rock et de samba, Marisa Monte devient une étoile contemporaine du genre. Ses albums Mais (1991), Verde, anil, amarelo, cor de rosa e carvão (1994), Barulhinho Bom (1996) et Memórias, Crônicas, e Declaracões de Amor (2000) sont tous en tête des ventes brésiliennes et lui valent de nombreuses récompenses locales. A partir de 2002, elle mène en parallèle de sa propre carrière, le projet de super-groupe Tribalistas en compagnie de Carlinhos Brown et Arnaldo Antunes. Le 10 mars 2006, Marisa Monte fait un spectaculaire retour avec la sortie de deux albums, Infinito Particular et Universo ao Meu Redor. Les deux disques sont également regroupés au sein de la compilation Infinito ao Meu Redor. Il faut ensuite attendre 2011 pour la voir sortir son septième album studio O Que Você Quer Saber de Verdade. Celui-ci est son dernier pour le label EMI, l'artiste aux quatre Latin Grammy Awards signant un contrat avec Sony Music en 2020 après une seconde escapade avec Tribalistas en 2017.

La chanteuse et compositrice brésilienne Marisa Monte est née le 1er juillet 1967 à Rio de Janeiro.

A neuf ans, elle découvre la batterie avant d'apprendre le piano et la guitare, et, adolescente, d'étudier le chant lyrique. Ses premières muses furent Maria Callas et Billie Holiday, tout en découvrant la musique rock brésilienne émergente. Elle commence par chanter dans des bars de quartier et participe au Rock Horror musical Show de Miguel Falabella. 

En 1985, elle séjourne en Italie pour étudier le chant lyrique mais elle abandonne ce genre et se met à chanter de la musique brésilienne la nuit, accompagnée par des amis. 

C'est à cette époque, à Venise, qu'elle est entendue par le journaliste Nelson Motta, qui va par la suite diriger son spectacle Veludo Azul, à Rio en 1987. Le succès est immédiat tant du coté de la critique que de celui du public. Avant même d'enregistrer son premier disque, elle est déjà considérée comme une des voix les plus prometteuses de la musique brésilienne et appréciée pour son éclectisme, son répertoire couvrant autant Phillip Glass que Gershwin, Tita Lima ou Lobão. 

En 1988, elle lance donc son premier album en public intitulé MM, qui tient toutes ses promesses en matières de mélanges des styles : jazz, funk, blues, rock, samba, soul ou bossa nova. Son adaptation d'une chanson de Pino Daniele, « Bem Que Se Quis » est un hit au Brésil. 

Le second, Mais (1991), est diffusé partout et lance sa carrière internationale. Il ne compte que des compositions originales écrites par la chanteuse, ou en collaboration avec Nando Reis et Arnaldo Antunes. Produit par Arto Lindsay, il compte comme invités le saxophoniste John Zorn, le guitariste Marc Ribot et Ryuichi Sakamoto (le fameux compositeur de la bande originale de Tallons aiguilles de Pedro Almodovar). 

Son troisième disque, Rose and Charcoal (1994), compte avec les participations de Gilberto Gil, Paulinho da Viola, Carlinhos Brown, Nando Reis, Laurie Anderson ou Naná Vasconcelos. 

Elle collabore pour un duo, en 1995, au disque Red, Hot and Rio de David Byrne. 

En 1996 sort Barrulinho Bom, double album dont une partie en live, et une vidéo où elle apparaît notamment avec les anciens de Portela (école de samba à laquelle toute sa famille est attachée). Ce disque, qui révèle le vaste répertoire musical de Monte, la place sans conteste parmi les plus grandes chanteuses brésiliennes de la décennie. 

Elle fonde ensuite son propre label, Phonomotor, via lequel elle produit Memories, Chronicles and Declarations of Love (2000). Le succès est considérable en Amérique du Sud, et tout particulièrement le titre « Amor I Love You »

L'album suivant, réalisé en trio avec Carlinhos Brown et Arnaldo Antunes et intitulé Tribalistas (2002), est celui qui va la faire connaître en Europe et en France, grâce aux titres « Velha Infancia » et « Ja Sei Namorar »

L'année 2006 voit la sortie de deux albums, Universe All Around Me, constitué de compositions du folklore brésilien, et Infinite Particular, regroupant ses nouvelles compositions. 

Sa brillante carrière menée sans compromis la place désormais comme l'une des plus grandes artistes de la scène brésilienne et internationale.