Kenny Werner

Naissance

19 Novembre 1951, Brooklyn, New York, United States

Biographie

Brillant élève de conservatoire, le pianiste américain Kenny Werner se fait les doigts avec des pointures du jazz avant de diriger son premier trio de 1988 à 1995. En 1990 sort le remarquable Uncovered Heart. Compositeur, arrangeur, session man et enseignant, il porusuit son oeuvre avec notamment Beauty Secrets en 2000, forme son deuxième trio, et publie deux albums importants : Lawn Chair Society en 2006 et No Beginning, No End avec grand orchestre en 2010.

Pianiste depuis l'âge de quatre ans, Kenny Werner (né le 19 novembre 1951 à Brooklyn, New York, Etats-Unis) étudie le solfège classique avant de s'orienter vers le piano jazz.

Hommage

Elève de la Manhattan School of Music de 1966 à 1968, il intègre ensuite le Berklee College of Music de Boston avec pour professeur Madame Chaloff, qui eut comme élèves Herbie Hancock, Chick Corea et Keith Jarrett. Puis il part un an au Brésil où il rencontre le compositeur Joao Carlos Assis Brasil.

De retour à New York, Kenny Werner joue dans les clubs et publie son premier album hommage Kenny Werner Plays The Music of... en 1977, revisitant Bix Beiderbecke, Duke Ellington et George Gershwin. La même année, Charles Mingus l'invite sur Something Like A Bird, puis accompagne les jazzmen Archie Shepp, Jaki Byard et le Mel Lewis Orchestra.

Premier trio

En 1981 sort son premier album original, Beyond The Forest of Mirkwood, suivi de 298 Bridge Street en souvenir de Brooklyn. En 1985 et 1987, le NEA (National Endowment for Arts) récompense ses efforts par des bourses. A la tête de son propre trio comprenant Ratzo Harris (contrebasse) et Tom Rainey (batterie), le pianiste enregistre Introducing The Trio (1988), Press Enter (1992), Guru (1994) et Live At Visiones (1995). Entre temps sort le très beau Uncovered Heart (1990) célébrant la naissance de sa fille.

Accompagnateur réputé (John Abercrombie, Joe Henderson, Tom Harrell) et partenaire de Joe Lovano, Kenny Werner compose et arrange des pièces pour Betty Buckley, le Mel Lewis Orchestra avec qui il se produit encore, et différents orchestres européens. Dans les années 1990 sortent Meybeck Recital Hall Series Vol. 34 et Concord Duo Series Vol. 10, et les succès commerciaux A Delicate Balance (avec Jack DeJohnette et Dave Holland) et Unprotected Music (avec Marc Johnson et Joey Baron) sortis en 1998.

Deuxième trio

En 2000, le pianiste élargit sa palette avec le délicat Beauty Secrets, puis enregistre en trio avec Ari Hoenig et Johannes Weidenmuller : Form And Fantasy, Beat Degeneration et Peace - Live At The Blue Note. En 2006, le label Blue Note publie Lawn Chair Society (Chris Potter, Dave Douglas, Brian Blade...) ; la même année, sa fille Katheryn meurt dans un accident de voiture. Kenny Werner s'oriente vers la spiritualité et trouve la force d'enregistrer l'imposant No Beginning, No End pour grand orchestre, avec son ami Joe Lovano.