Melissa Etheridge

Nom de naissance

Melissa Lou Etheridge

Naissance

29 Mai 1961, Leavenworth, Kansas, United States

Biographie

Auteur, compositeur, chanteuse et activiste pour les droits des homosexuels, Melissa Etheridge peut être considérée comme le pendant féminin de Tom Petty ou de Bruce Springsteen, avec lesquels elle partage un rock rocailleux débordant de racines folk, blues et country. Dès son premier album Melissa Etheridge (1988), la native de Leavenworth (Kansas) impose sa personnalité forte et sa voix cassée. Chacun de ses douze albums studio a été classé au Billboard, dont Yes I Am , certifié six fois disque de platine en 1993. Melissa Etheridge est également détentrice d'un Oscar et de deux Grammy Awards pour quinze nominations. Après une période de sécheresse créative au tournant des années 2000, Melissa Etheridge revient en forme avec l'album Lucky (2004). C'est sans se renier qu'elle surprend en travaillant avec des producteurs de R&B pour This is M.E., paru en septembre 2014 (disponible en février 2015 en France).

Melissa Lou Etheridge est née le 29 mai 1961 à Leavenworth (Kansas). Cette fille de la classe moyenne est une élève studieuse, attirée par la guitare dès l'âge de huit ans. Adolescente, elle joue dans des groupes de country où elle est la seule femme. Partie étudier au célèbre Berklee College of Music de Boston (Massachusetts), elle se fait remarquer lors de ses performances dans les bars. Melissa Etheridge se rend ensuite à Los Angeles (Californie) où elle se produit principalement dans les bars de la communauté lesbienne.

Signée par le label Island, Melissa Etheridge devient célèbre dès son premier album homonyme et le single « Bring Me Some Water », qui lui vaut sa première nomination aux Grammy Awards. Même ténu, le succès est là avec une vingt-deuxième place au Billboard et une percée en Australie et en Allemagne. Curieusement l'Angleterre, et dans une moindre mesure la France, restent réfractaires au rock teinté de blues, de folk et de country de ce Bruce Springsteen au féminin.

En dépit d'un bon accueil, l'album Brave and Crazy (1989) est décevant. Melissa Etheridge se reprend avec Never Enough (1992). Cette fois, elle remporte le Grammy Award de meilleure performance rock féminine. En 1993, Melissa Eheridge est prête à affronter le véritable succès avec Yes I Am et ses six disques certifiés platine aux États-Unis. Melissa Etheridge récolte au passage son deuxième Grammy Award, toujours dans la catégorie de la meilleure performance rock féminine. Cette activiste, qui s'est toujours engagée en faveur des droits des homosexuels et de la communauté LGBT, subit ensuite un contrecoup avec trois albums de moindre intérêt. Your Little Secret (1995), Breakdown (1999) et Skin (2001) marquent chacun à leur façon un creux dans la carrière de Melissa Etheridge.

Melissa Etheridge revient en forme artistique en 2004 avec l'album Lucky. Atteinte d'un cancer du sein, elle apparaît chauve en octobre 2014 à la cérémonie des Grammy Awards à cause de sa chimiothérapie. Écrite pour le documentaire An Inconvenient Truth, sa chanson « I Need to Wake Up » remporte un Oscar en 2006. Si The Awakening (2007) est satisfaisant, Melissa Etheridge voit à nouveau son inspiration fléchir avec Fearless Love (2010). L'album 4th Street Feeling (2012) lui permet de reprendre à nouveau le bon chemin, avant que Melissa Etheridge surprenne une nouvelle fois avec le suivant, This Is M.E. (septembre 2014), pour lequel elle fait appel à des producteurs de R&B. Ce douzième album studio sort en France en février 2015.