New Edition

Biographie

Boys-band formé à Boston en 1978 sur le modèle de The Jackson 5, New Edition frappe fort dès son premier single, « Candy Girl », qui devient numéro un aux États-Unis et en Angleterre dès le mois de mai 1983. Il a atteint le sommet de sa popularité au cours des années 1980 et 1990, ouvrant la voie à de nombreuses autres formations telles que New Kids on the Block, Boyz II Men, Hi-Five, Backstreet Boys ou encore N'Sync. Malgré une formation fluctuante, New Edition a publié sept albums, depuis le séminal Candy Girl (1983) jusqu'à One Love (2004). En 2008, le groupe a célébré le 25ème anniversaire de la sortie de son premier album via une réédition.

C'est à Boston, dans le Massachusetts, que la formation de R&B américaine New Edition voit le jour en1978, autour de cinq adolescents afro-américains, Ralph Tressant,Ronnie DeVoe, Bobby Brown, Ricky Bell et Michael Bivins. Ce sont les trois derniers, amis d'enfance qui avaient déjà oeuvré ensemble au sein d'un petit groupe vocal, qui forment le noyau de New Edition, un nom donné par leur manager Brooke Payne afin de signifier au public qu'il s'agissait d'une « nouvelle édition » de The Jackson 5. 

Le groupe explose en 1982 lorsqu'il s'illustre dans un concours de talents se déroulant au sein du club du producteur Maurice Starr. Si le premier prix de 500 dollars et d'un contrat d'enregistrement leur passe finalement sous le nez, le producteur estime que cette formation, qui vient de terminer à la deuxième place, mérite une chance et l'emmène le jour suivant en studio. Là, il enregistre ce qui va devenir leur premier album, Candy Girl. Celui-ci, sorti en 1983, abrite les hits « Popcorn Love », « Is This the End », « Jealous Girl » et bien évidemment la chanson-titre qui se place en tête des classements R&B américain et britannique. Une énorme tournée s'ensuit mais des problèmes juridiques et financiers mettent fin brutalement à la collaboration avec Maurice Starr en 1984. Celui-ci rebondira néanmoins sans tarder avec le groupe New Kids on the Block.

New Edition signe alors avec le label MCA Records et prépare la sortie de son second album homonyme, qui voit le jour en 1984. Il enchaîne dès l'année suivante avec All For Love, qui ne connaît toutefois pas le même succès que son prédécesseur malgré quelques nouveaux hits dont « Count Me Out » ou « With You All the Way ». Vers la fin del'année est publié l'EP Christmas All Over the World. C'est alors qu'intervient un premier coup de théâtre puisque, sous la pression du label et du management, New Edition se sépare de Bobby Brown pour des problèmes d'attitude. Celui-ci embarque pour une carrière solo dès 1986 tandis que New Edition poursuit sa route en tant que quatuor et participe à la bande originale du film The Karate Kid Part II.

Après la sortie de Under the Blue Moon, un recueil de reprises de doo-wop, et tandis que les rumeurs d'éclatement commencent à fleurir, évoquant notamment les envies de carrière solo de Ralph Tresvant, Johnny Gill intègre le groupe. C'est donc à l'été 1988 que sort le cinquième album de New Edition, Heart Break. Le succès en solo de Bobby Brown donne des idées à ses anciens partenaires, qui décident d'un hiatus de New Edition de 1990 à 1995, se retrouvant épisodiquement pour quelques prestations lors de cérémonies telles que les MTV Music Awards.

Ayant promis une reformation aux fans et devant toujours un album à MCA Records, New Edition publie en 1996 l'album Home Again avec les tubes « Hit Me Off » et « I'm Still in Love with You ». Mais les anciennes rivalités se réveillent au cours de la tournée suivante et, après une bagarre sur scène entre Bobby Brown et Ronnie DeVoe, le groupe se sépare à nouveau, cette fois-ci dans des termes beaucoup plus acrimonieux. Pourtant, une deuxième tournée de reformation se déroule - sans Bobby Brown cette fois - entre 2002 et 2004. Fin 2004, soutenu par Sean Combs qui signe le groupe sur son label Bad Boy Records, New Edition publie son 7ème album, One Love. Un divorce intervient ensuite avec la maison de disques mais, à lasurprise générale, Bobby Brown se réconcilie avec ses anciens partenaires et le groupe envisage dès lors de nouvelles tournées et de nouveaux disques. En 2008, le groupe célèbre le 25ème anniversairede la sortie son premier album via une réédition.