Godsmack

Naissance

Lawrence, Massachusetts, United States

Biographie

Formé à Lawrence (Massachusetts), en 1995, le groupe Godsmack est devenu en quelques années l'un des groupes de heavy metal les plus populaires aux États-Unis. Influencé par le hard rock et la vague nu metal des années 1990, le groupe du chanteur Sully Erna sort un premier album homonyme en 1998 et s'adapte au son metal de la nouvelle décennie avec les suivants Awake (2000), puis Faceless (2003) et IV (2006), classés en tête du Billboard américain. Il enchaîne en 2010 avec The Oracle, qui précède l'aventure en solo de Sully Erna (Avalon sort la même année). Quatre ans plus tard, après un premier album en public (Live & Inspired, 2012), Godsmack signe son retour avec 1000hp. Puis, dans la foulée du deuxième album de Sully Erna (Hometown Life), le groupe passé de Republic/Universal à la compagnie BMG réapparaît en 2018 avec When Legends Rise.

En 1995, Sully Erna (chant), Tony Rombola (guitariste), Robbie Merrill (basse) et Tommy Stewart (batterie) forment Godsmack à Lawrence (Massachusetts). D'abord appelé The Scam, le groupe devient Godsmack et sa formation se stabilise avant qu'il n'entre en studio. Le groupe enregistre en 1996, All Wound Up avec très peu de moyens et commence à se faire connaitre à Boston et dans tout l'état du Massachusetts.

Signé en 1998 par Universal via la filiale Republic, Godsmack ré-enregistre les principaux titres de All Wound Up ainsi que des nouveaux titres et intitule le tout Godsmack. L'album connaît un bon succès, se classant n°22 au Billboard 200. L'album qui n'échappe pas à la polémique déclenchée par des textes jugés offensants est momentanément retiré des bacs, avant d'y revenir agrémenté d'un autocollant préventif.

Godsmack se rend alors une première fois en Europe avec Black Sabbath. Sorti en 2000, le deuxième album Awake
est écrit en tournée, ce qui ne l'empêche pas d'obtenir un succès important, se classant n°5 aux États-Unis. La tournée européenne suivante s'effectue avec Limp Bizkit. Influencé à la fois par le hard rock et le nu metal, Godsmack conjugue metal alternatif et mélodique et se crée ainsi un public de plus en plus large, comme le démontre les ventes de l'album suivant, Faceless (2003), classé n°1 à sa sortie. Il marque le départ de Tommy Stewart, remplacé par Shannon Larkin (ex-Ugly Kid Joe). En 2004, The Other Side, un EP acoustique, comprend des titres anciens et des inédits. Godsmack tourne avec Metallica et donne quelques concerts acoustiques pour la promotion de The Other Side.

En 2006, l'album IV se classe numéro un comme son prédécesseur, confirmant le statut de Godsmack parmi les grands noms du heavy metal américain. Après une compilation sortie en 2007, Good Times, Bad Times...10 Years of Godsmack, suivie par une pause, Godsmack revient en mai 2010 avec The Oracle, nouveau disque d'or et numéro un américain. De son côté, Sully Erna sort son premier album solo Avalon.

En 2012 sort le premier album en public Live & Inspired. Deux ans plus tard, en août 2014, arrive 1000hp, enregistré dans le local de quatre mille mètres carrés que le groupe s'est offert à Boston. Il n'atteint que la 3ème place du Billboard. Alors que le chanteur enregistre et sort son deuxième album solo Hometown Life en 2016, le groupe quitte le label Republic pour la compagnie BMG et enregistre dans la foulées son septième album When Legends Rise, sorti en avril 2018.