Joe Budden

Naissance

31 Août 1980, Jersey City, New Jersey, United States

Biographie

Artiste de hip-hop américain originaire du New Jersey, Joe Budden mène une carrière solo de front dès 2003 avec la publication de son tubesque « Pump It Up » et la sortie de son premier album homonyme. Le rappeur passe du label Def Jam où ont été listés les plus grands noms du hip-hop américain, de Big Boi à Jay-Z en passant par Frank Ocean, à la maison indépendante Amalgam Digital en 2007 chez qui sort son deuxième album en version numérique Padden Room (2009). Plus quelques mixtapes de choix qui reboostent sa carrière. Parallèlement il fonde le supergroupe Slaughterhouse réunissant Royce da 5'9, Joell Ortiz et Crooked I avec qui il livre un album du même nom. En février 2013, Budden fait son retour avec un troisième album intitulé No Lost Love, avec Lil Wayne, Lloyd Banks et Juicy J pour ne citer que ceux-là, sans oublier ses acolytes de Slaughterhouse.

De son vrai nom Joseph Anthony Budden II, Joe Budeen est né le 31 août 1980 à Jersey City, dans le New Jersey. Souffrant assez vite d'une dépendance aux drogues, il intègre un programme de cure de désintoxication en juillet 1997. Il n'a alors que 17 ans. L'Américain s'insère progressivement dans la culture hip-hop, en commençant par le freestyle. D'abord dans le cadre du lycée. Puis il contribue à différentes mixtapes d'artistes new-yorkais parmi lesquels DJ Clue, DJ Kayslay et Cutmaster C.

Mais c'est en 2003 que les choses commencent sérieusement pour le rappeur, à l'occasion de la sortie de son premier album solo Joe Budden sur lequel figure son hit nominé aux Grammy Awards « Pump It Up » sorti l'été précédant la livraison. Un tremplin pour Budden puisque le morceau apparaît à la bande-son du blockbuster 2 Fast 2 Furious et des jeux vidéo Def Jam Vendetta, Def Jam Fight For NY et Madden NLF 2004. S'ensuit la publication du second extrait « Fire » avec un invité de marque : Busta Rhymes. Un single qui vient également illustrer une bande sonore, celle du film Mean Girls. Niveau paroles, le rappeur ne se cache pas d'avoir souffert de toxicomanie et revient souvent sur le sujet dans nombre de ses apparitions publiques. 

Le deuxième effort de Budden The Growth ne verra jamais le jour. Son label Def Jam et lui ne parviennent pas à se mettre d'accord sur la direction musicale. Les différends sont tels qu'ils finissent par abandonner le projet. Malgré les discordes internes, Joe Budden parvient à sortir les deux premiers volets de sa série de mixtapes Mood Muzik sur ledit label, laquelle remporte un vif succès critique. 

Décembre 2007, le rappeur rejoint le label indépendant Amalgam Digital (Saigon, Max B, Currensy), sort finalement son deuxième opus qu'il rebaptise Padden Room. Sans oublier le dernier volume de sa Mood Muzik 3: The Album et deux longs formats numériques inattendus marquant le grand retour de Budden dans les charts : Halfway House et Escape Route. L'année suivante, Budden soutient quelques-uns de ses homologues, Crooked I, Royce da 5'9, Joell Ortiz et Nino Bless dans le cadre d'une collaboration au morceau « Slaughterhouse » sorti sur Halfway House. Un titre couronné de succès et déterminant puisqu'il marque le lancement du supergroupe homonyme réunissant les mêmes artistes au micro (sans Nino Bless). Ensemble ils diffusent une petite brochette de titres courant 2009 avant la livraison de leur premier opus homonyme via E1 (l'un des leaders mondiaux du marché du divertissement comprenant la musique et la distribution), en août de la même année. À la production, quelques figures de proue du hip-hop : The Alchemist, DJ Khalil, Mr. Porter et StreetRunner. Et niveau featurings, des apparitions allant de Pharoahe Monch, à K. Young en passant par The New Royales. En janvier 2012, le groupe finit par signer sur le label fondé par Eminem, Shady Records (D12, 50 Cent etc.).  

Après une collaboration avec le chanteur de R&B Emanny avec qui il forme le groupe SLV (Summer Leather Vest) début 2012 et une mixtape intitulée A Loose Quarter diffusée via Twitter en novembre, Budden annonce la sortie d'un troisième album solo à paraître en février 2013 : No Love Lost. Un opus qui achève la série concept amorcée par Halfway HouseEscape Route et Padden Room, réunissant au micro ses acolytes de Slaughterhouse, Lil Wayne, Loyd Banks, Luicy J, Fabolous, Kirko Bangz, Khalifa, Twista, French Montana et Omarion parmi d'autres.