The Hollywood Vampires

Naissance

United States

Biographie

D'abord un regroupement officieux de stars du rock au début des années 1970, The Hollywood Vampires franchit une étape décisive en 2012 lorsqu'Alice Cooper et son ami le comédien Johnny Depp décident, aidés par le guitariste d'Aerosmith Joe Perry, d'officialiser la vie du groupe. Cette annonce se matérialise d'abord par quelques représentations scéniques, puis par l'enregistrement d'un album homonyme en 2015, produit par Bob Ezrin et réunissant un impressionnant parterre de stars dont Paul McCartney, Dave Grohl, Brian Johnson, Marilyn Manson, Slash et Perry Farrell.

C'est à Los Angeles, en 1969, que le « supergroupe » The Hollywood Vampires est créé à l'initiative d'Alice Cooper. Le club Rainbow Bar and Grill, situé sur Sunset Strip, à l'ouest d'Hollywood, était alors connu comme l'un des hauts lieux de la sphère rock, dont de nombreux musiciens avaient fait leur quartier général. Pour intégrer cette formation qui n'avait pas d'existence officielle, il suffisait alors de passer l'épreuve du bizutage, qui consistait à boire autant que les autres sans s'écrouler.

Les membres originaux de The Hollywood Vampires se nommaient ainsi Bernie Taupin, fidèle parolier d'Elton John, Harry Nilsson, Mickey Dolenz, John Lennon, Keith Emerson, Ringo Starr ou Keith Moon, mais encore Marc Bolan, Keith Allison, de Paul Revere & The Raiders, et Alice Cooper évidemment. Une plaque subsiste encore au Rainbow, listant les musiciens sous l'inscription : « Le repaire de The Hollywood Vampires ».

Plus de quatre décennies plus tard, Alice Cooper décide avec son ami le comédien Johnny Depp (par ailleurs guitariste), de faire renaître l'esprit du groupe en proposant aux artistes de renom de se retrouver dans un environnement propice à faire de la musique ensemble sans pression extérieure. C'est ainsi qu'ils sont rejoints par le guitariste d'Aerosmith, Joe Perry et qu'ils envisagent rapidement de donner une suite discographique à cette aventure devenue légendaire pour tous les fans de rock, et dont les recettes iraient à la fondation MusiCares, soutenant les musiciens connaissant des revers de fortune. Pendant plus de deux ans, ils ont donc réuni en studio des artistes tels que Paul McCartney, Dave Grohl, Brian Johnson (AC/DC), Slash, Zak Starkey (fils de l'un des membres originaux, Ringo Starr), Tommy Henriksen, le producteur Bob Ezrin, Perry Farrell, Joe Walsh ou encore Marilyn Manson, afin de reprendre des standards en hommage aux grands héros du rock.

Représentant un livre ancien, la pochette de l'album a été dessinée dans le style vintage du créateur de mode John Varvatos, tandis que le disque abrite des reprises entre autres de The Who, Led Zeppelin, The Doors ou encore Jimi Hendrix. Deux morceaux originaux figurent aussi dans le tracklisting : « Raise the Dead » contient une introduction de l'acteur Christopher Lee, rendu célèbre par son interprétation du Comte Dracula, enregistrée peu avant sa mort, alors que « All My Dead Drunk Friends » a été composée par Alice Cooper. Celui-ci s'est à cette occasion fendu d'un bon mot, indiquant que pour être présents sur l'album, les créateurs des morceaux devaient « être morts, mentalement morts ou devraient être morts ». The Hollywood Vampires prolonge son existence sur scène, dans un sextette défendu par Alice Cooper, Joe Perry, Johnny Depp, Tommy Henrisen, ainsi que Duff McKagan et Matt Sorum, deux anciens du groupe Guns N' Roses.