Insomnium

Naissance

Joensuu, Finlande-Orientale, Finland

Biographie

Au fur et à mesure de son évolution, le metal subit des mélanges aussi subtils que ceux de l'ADN de la race humaine. Ainsi les Finlandais d'Insomnium croisent t'ils le death metal mélodique - qui est dejà une variation du death metal - avec le doom. En résumé, Insomnium rajoute de la mélodie et de la pesanteur au death metal. Après un hésitant In the Halls of Awaiting en 2002, Insomnium connaît une courbe ascendante avec Since the Day It All Came Down (2004), Above the Weeping World (2006), et Across the Dark (2009). Développant une musique de plus en plus nuancée, Insomnium s'éloigne du death metal pour trouver une voie qui lui est personnelle. One for Sorrow en 2011 est une nouvelle preuve de ce bel effort. Il entame ensuite une belle progression dans les charts finlandais avec son successeur, Shadows of the Dying Sun en 2014 et surtout Winter's Gate, en 2016, qui devient numéro un dans son pays.

Formé en 1997 à Joensuu (Finlande-Orientale), Insomnium compte dans ses rangs Niilo Sevänen (chant, basse), Ville Friman (guitare), Marcus Hirvonen (batterie), Tapani Pesonen (guitare, batterie). Dès ses débuts Insomnium décide de pratiquer un death metal mélodique proche du son dit de Göteborg. Cette ramification ne suffit pas à Insomnium qui décide de corser ses climats avec une bonne pointe de doom. Les atmosphères qui découlent de cette approche ne sont pas aisées à maîtriser et le premier album d'Insomnium In the Halls of Awaiting en 2002 ne passe pas bien la rampe.

Insomnium est loin de renoncer, d'autant que le groupe enrichi encore son death metal avec des éléments folkloriques et symphoniques. Since the Day It All Came Down en 2004 témoigne des évidents progrès de Insomnium. La vitesse de croisière est atteinte en 2006 avec Above the Weeping World où l'équilibre des différents courants qui animent Insomnium est atteint. Le groupe finlandais ajoute à son inspiration musicale des textes inspirés par des auteurs classiques comme Edgar Allan Poe ou Friedrich Hölderlin.

Accross the Dark en 2009 apporte une nouvelle évolution chez Insomnium qui abandonne de plus en plus le chant rauque du death metal, au profit de vocalises plus conventionnelles. Insomnium se rapproche encore de l'excellence en 2011 avec One for Sorrow. La tournée qui suit la sortie de One for Sorrow conduit Insomnium sur ses terres de prédilection, Finlande, Pays-Bas, Belgique, Angleterre, et surtout Allemagne où le groupe bénéficie d'une belle cote. La preuve avec Shadows of the Dying Sun en 2014 et Winter's Gate en 2016, respectivement deuxième et premier des charts en Finlande.