Airbourne

Naissance

Australia

Biographie

Avec Runnin' Wild (2008), son premier album fort bien accueilli partout où il a atterri et des salles remplies à chacun de ses concerts, le groupe Airbourne semble avoir réussi à faire entendre son hard rock typiquement australien au monde entier et à se faire une place confortable dans la famille des héritiers d'AC/DC. Une histoire de famille qui commence bien et se poursuit avec No Guts, No Glory en 2010. Son troisième album Black Dog Barking sort en mai 2013, suivi de Breakin' Outta Hell qui marque les retrouvailles du quatuor avec le producteur de leurs premiers titres, Bob Marlette. 

Groupe Australien né à Warrnambool (Australie), Airbourne semble respecter une tradition presque surréaliste : le hard rock se pratique beaucoup en famille tout en bas de l'hémisphère sud.

Après AC/DC, The Triffids ou Jet et bien d'autres, Airbourne est donc une formation emmenée par deux frères : Joel et Ryan O'Keeffe. Joel est à peine âgé de 10 ans quand il attrape le virus du rock en écoutant les disques de Rose tatto, AC/DC ou Billy Thorpe appartenant à son oncle. Son jeune frère lui emboîte le pas très vite. Quand Ryan se met à la batterie à l'âge de 11 ans, son aîné s'escrime depuis 4 années déjà sur une guitare électrique.

Des années de pratique plus tard, les deux compères se mettent en quête de musiciens pour être en mesure de monter un groupe de rock complet. Après avoir essayé bon nombre de candidats du côté de la ville de Victorian, les frères O'Keeffe finissent par s'entendre à merveille avec David Roads (guitare) et Justin Street dit « Streety » (basse). Les quatre musiciens décident ensemble d'aller s'installer à Melbourne en 2003 pour essayer de lancer leur carrière. Ils habitent dans la même maison, chacun ayant droit à sa propre chambre.

Pendant un an, ils vont écumer les pubs et les petites salles avant de réaliser un premier maxi intitulé Ready to Rock (pour ainsi dire un premier album comprenant 8 titres et durant plus d'une demie heure). Un disque qui va leur permettre d'ouvrir pour Magic Dirt, The Living End, Mötley Crüe et The Rolling Stones.

En 2006, alors que plusieurs labels lui font les yeux doux, Airbourne s'en va aux Etats-Unis pour enregistrer son véritable premier album en compagnie de Bob Marlette (Alice Cooper, Black Sabbath, Black Stone Cherry...) . Pour parfaire le tout, Andy Wallace (Jeff Buckley, Nirvana...) mixera les 11 titres retenus pour figurer sur le disque. Après un contrat passé avec le label Roadrunner, Runnin' Wild sort en Australie en juin 2007, puis aux Etats-Unis ainsi qu'au Japon en janvier 2008 avant d'arriver en Europe en juin de la même année.

Le groupe s'est lancé dans une tournée mondiale dès la sortie de son disque dans son propre pays. Cette dernière s'est achevée sur le Vieux Continent en décembre 2008. Airbourne a alors décidé de regagner ses pénates avec la ferme intention de préparer l'enregistrement du successeur de Runnin' Wild. Le deuxième album d'Airbourne, No Guts, No Glory, sort en mars 2010 sur le label Roadrunner, le mois suivant aux Etats-Unis. Déroulant un hard rock sans concessions, il s'apprête à conquérir les foules lors d'une grande tournée mondiale. 

Airbourne se pose plus que jamais en successeur crédible d'AC/DC avec Black Dog Barking qui sort en mai 2013, puis Breakin' Outta Hell en 2016 dont le titre et la pochette font peu de mystère de leur inspiration. Ce dernier voit le groupe retrouver le producteur de ses débuts, Bob Marlette, qui a officié dans le domaine du hard-rock et du heavy auprès de Black Sabbath, Alice Cooper ou Atreyu.