Gerald Clayton

Nom de naissance

Gerald William Clayton

Naissance

11 Mai 1984, Netherlands

Biographie

Fils d'un contrebassiste et chef d'orchestre, le pianiste néerlandais Gerald Clayton (né en 1984 à Utrecht) grandit et fait ses études aux Etats-Unis. Ce diplômé de la Thornton School of Music (Los Angeles), Second Prix du Concours Thelonious Monk, s'installe à New York où il accompagne Diana Krall et joue dans les orchestres familiaux : l'album New Songs and Dance (2006) des Clayton Brothers est nommé aux Grammy Awards. Improvisateur reconnu, Gerald Clayton entame ensuite une carrière sous son nom avec les albums Two-Shade en 2009 (nommé aux Grammy Awards) et Bond: The Paris Sessions en 2011. Leader d'un trio comprenant le contrebassiste Joe Sanders et le batteur Justin Brown, le pianiste invite Gretchen Parlato, Ambrose Akinmusire et d'autres musiciens sur son troisième album Life Forum (2013).

Dans la famille Clayton, tout le monde est musicien. Le patriarche John est un contrebassiste et chef d'orchestre reconnu. Protégé de Ray Brown, il a joué entres auters avec Count Basie, Monty Alexander, Milt Jackson, Nina Simone et Ella Fitzgerald. Son frère cadet et saxophoniste Jeff suit ses traces dans le Count Basie Orchestra dirigé par Thad Jones. Quant au fils Gerald Clayton, né le 11 mai 1984 à Utrecht (Pays-Bas), il est une des valeurs montantes de la nouvelle scène jazz.

Pianiste depuis l'âge de sept ans doté d'une formation classique, Gerald Clayton grandit en Californie, aux Etats-Unis, où son père est fréquemment demandé pour des séances d'enregistrement. Il a pour professeurs de composition Donald Vega, Shelly Berg, Kenny Barron et Billy Childs. Diplômé de la Los Angeles County High School en 2002, le fils Clayton est admis au Steinway Hall, école de piano réputée pour former des virtuoses. La même année, la Los Angeles Jazz Society lui décerne le Prix Shelly Manne dédié aux nouveaux talents.

Doté d'un cursus impressionnant, Gerald Clayton achève ses études par un diplôme dans la section jazz de laThornton School of Music, dépendante de l'Université de Californie du Sud. Puis il enchaîne par un brillant Second Prix au prestigieux Concours Thelonious Monk avant de commencer sa propre carrière. Installé à New York, le pianiste se fait la main en compagnie des chanteuses Renée Olstead et Diana Krall (From This Moment On), du crooner Michael Bublé (Call Me Irresponsible) et du trompettiste Roy Hargrove (Emergence).

Gerald Clayton débute en solo avec l'album Two-Shade sorti en 2009, bien accueilli par la critique et nommé aux Grammy Awards pour le solo improvisé du standard « All of You » de Cole Porter. Enrôlé dans l'orchestre de son père, le Clayton-Hamilton Jazz Orchestra, le fils prodige participe également au Clayton Brothers Trio, formé par son père et son oncle, dont la composition « Battle Circle » sur l'album New Song and Dance leur vaut une mention aux Grammy Awards en 2011. Le pianiste est également remarqué dans l'album When the Heart Emerges Glistening de la révélation Ambrose Akinmusire.

Le printemps 2011 voit la sortie de Bond: The Paris Sessions, enregistré par ses soins près de la capitale française avec ses compères Joe Sanders à la contrebasse et Justin Brown à la batterie. À l'instar du précédent, ce deuxième opus est plébiscité par la presse spécialisée qui voit en Gerald Clayton un maître de l'improvisation. Pour le troisième album Life Forum paru sur le label Concord Jazz en avril 2013, le trio s'associe à des invités de marque nommés Gretchen Parlato et Sachal Vasandani (chant), Ambrose Akinmusire (trompette), Logan Richardson et Dayna Stephens (saxophones) et la participation du poète Carl Hancock Rux.