Masters at Work

Naissance

United States

Biographie

Vétérans de la scène house new-yorkaise, les Masters At Work sont à présent mondialement reconnus pour leur travail de DJ, de remixeurs et de producteurs. Leur style reste fortement influencé par les racines latines des deux membres, Little Louie Vega et Kenny Dope Gonzales, tel leur single « Work ».

Le duo Masters At Work, composé de Little Louie Vega et Kenny Dope Gonzalez, voit le jour en 1991. Tous les deux sont d'origine portoricaine, se complètent par leurs préférences et connaissances musicales et sont issus d'une famille de musiciens férus de salsa. Tandis que Little Louie Vega navigue plutôt dans la house, Kenny Dope Gonzalez commence sa carrière de DJ dans le hip-hop et le rap et dans la production, fondateur du label Dope Wax Records. 

Leur premier single intitulé « Blood Vibes » est inclut sur leur premier LP, The Album (1993), qui sort sous le label Cutting Records. La popularité de Masters At Work ne cesse de croître à partir de 1994, et, dans les années qui suivent, l'industrie comme les fans sont impressionnés par leur productivité. Il ne se passe pas un mois sans que l'on entende parler d'une nouvelle production, d'un remix ou d'une collaboration sous divers noms d'emprunt.  

En 1995, ils s'associent aux voix d'India et Barbara Tucker et produisent une série de hits : « I Can't Get No Sleep », « Love and Happiness », « I Get Lifted », « When You Touch Me », « The Nervous Track » et « Beautiful People » (n° 1 pendant plusieurs semaines en Angleterre). 

Sous le pseudonyme de Kenlou, ils sortent « The Bounce » et « What a Sensation », autres hits. L'année 1996 est celle de la consécration en matière de production. Leur mélange d'influences latines, de puissance vocale et de rythmiques house novatrices a un impact imparable sur les dance floors. Elle est aussi l'année de « The Bomb », un maxi très justement nommé sorti sous le nom The Bucketheads. 

En 1997, l'album Nuyorican Soul fait la part belle aux instrumentistes et aux vocalistes. On y retrouve des invités prestigieux : Charlie Sepulveda, Dave Valentin, George Benson, Roy Ayers et Tito Puente. Les extraits « It's All Right, I Feel It » et « Runaway » font le tour des clubs. 

Ils sortent ensuite une compilation, Masterworks : Essentiel KenLou House Mixes (1998), suivi de The Tenth Aniversary Collection (2000), en deux volumes, et de Our Time Is Coming (2002).