Susannah McCorkle

Naissance

1 Janvier 1946, Berkeley, California, United States of America

Biographie

Née à Berkeley en Californie le 1er janvier 1946, Susannah McCorkle étudie la littérature italienne et séjourne en Europe où elle travaille à Rome comme traductrice. C'est dans la capitale italienne qu'elle découvre le jazz à travers une chanson de Billie Holiday et prend des cours de chant, avant de s'installer en 1973 à Londres. Sa rencontre avec le pianiste et arrangeur Keith Ingham débouche sur une collaboration marquée par des enregistrements en forme d'hommage aux compositeurs Henry Warren, Johnny Mercer, Yip Harburg et Leo Robin. De retour aux États-Unis en 1978, Susannah McCorkle s'installe à New York et se produit dans des clubs de Greenwich Village ou de Manhattan, enregistre pour les labels Inner City et Pausa, puis Concord à partir de 1988. Parallèlement à une activité d'auteure de nouvelles pour des magazines, ce qui lui vaut de remporter le O. Henry Award en 1975, Susannah McCorkle se constitue un répertoire de reprises de standards de la pop traditionnelle et du jazz sur une suite d'albums dont How Do You Keep the Music Playing? (1986), Dream (1987) et No More Blues (1988), où se croisent les noms d'Al Cohn, Billy Taylor, Jimmy Heath, Frank Wess, Dave Frishberg, Bucky Pizzarelli, Emily Remler et Scott Hamilton. Elle s'entoure par la suite d'une équipe de musiciens réguliers, parmi lesquels Ken Peplowski, Randy Sandke, Allen Farnham, Jerry Dodgion, Howard Alden et Dick Oatts pour les albums Sabia (1990), I'll Take Romance (1992), From Bessie to Brazil (1993) et Easy to Love: The Songs of Cole Porter (1995), Let's Face the Music: The Songs of Irving Berlin (1997), avec la participation de Chris Potter, puis Someone to Watch Over Me: The Songs of George Gershwin (1998). Atteinte d'un cancer du sein qu'elle réussit à vaincre, la chanteuse est sujette à des troubles psychiques depuis l'enfance. Minée par la dépression, elle met fin à ses jours en se jetant par la fenêtre de son appartement de Manhattan le 19 mai 2001. Susannah McCorkle avait 55 ans.